Skip to main content

Pour sensibiliser davantage la population aux répercussions des pensionnats, Rogers met en vente dès aujourd’hui un t-shirt orange, conçu par un artiste ojibwé.

août 7, 2020

Nouvelles

Soulignez la Journée internationale des peuples autochtones dimanche en achetant un t-shirt conçu sur commande pour Rogers.

Le produit des ventes sera remis à l’Orange Shirt Society afin d’aider à faire connaître l’histoire des Autochtones partout au Canada.

TORONTO, le 7 août 2020 – Rogers Communications a lancé aujourd’hui une campagne de financement pour soutenir l’Orange Shirt Society, dont la mission est de faire connaître aux Canadiennes et Canadiens l’histoire ainsi que les répercussions du système des pensionnats de notre pays et de militer en faveur de mesures de réconciliation. À compter d’aujourd’hui, avant la Journée internationale des peuples autochtones, ce dimanche, un t-shirt orange spécial conçu par Patrick Hunter, artiste ojibwé, sera présenté dans tous les actifs médiatiques appartenant à Rogers, y compris TSC (Today’s Shopping Choice) et vendu sur le site tsc.ca/wewearorange. Le produit des ventes servira à appuyer les efforts continus de l’organisme qui vise à faire connaître l’histoire des Autochtones auprès des Canadiens.

Créé sur commande pour Rogers, le t-shirt orange conçu par Patrick Hunter a été dévoilé en juin à l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones. À l’approche de la Journée du chandail orange du 30 septembre, ce t-shirt offert aux Canadiens rend hommage aux vies touchées et perdues en raison du système des pensionnats, où plus de 150 000 jeunes Autochtones ont été envoyés après avoir été enlevés à leurs parents à partir du 19e siècle. La dernière de ces écoles a fermé ses portes en 1996.  

« Dans la plupart des communautés autochtones du Canada, recevoir une plume d’aigle est un honneur qui vient après s’être surpassé au service de sa communauté ou en reconnaissance d’une croissance personnelle, a déclaré M. Hunter. J’ai choisi 11 plumes pour honorer les 4 directions, car le système des pensionnats s’étendait dans toutes les directions sur l’île de la Tortue, et les 7 enseignements des grands-pères (Amour, Respect, Bravoure, Vérité, Honnêteté, Humilité et Sagesse), tous disposés en forme de lever de soleil. Chaque jour est un cadeau. Chaque enfant compte vise à honorer les victimes des pensionnats. Non seulement les personnes qui ont survécu aux horreurs et qui ont vécu pour en parler, mais aussi les milliers de personnes qui ont été réduites au silence à jamais. Ils ne sont pas oubliés et nous pouvons nous en souvenir chaque jour au lever du soleil. »

L’histoire des pensionnats du Canada et les traumatismes qu’ils ont causés à des générations de peuples autochtones partout au pays demeurent une réalité. Les survivants et leur famille poursuivent leur processus de guérison aujourd’hui, y compris l’auteure Phyllis Webstad qui a été envoyée dans un pensionnat en 1973 à l’âge de six ans.  Son expérience personnelle a inspiré la Journée du chandail orange.

« Je me souviens être allée au magasin Robinson et d’avoir choisi un chandail orange vif. Il était lacé à l’avant et sa couleur était tellement éclatante et magnifique. Lorsque je suis arrivée à la mission, on m’a retiré mes vêtements, y compris ce chandail orange! Je ne l’ai plus jamais porté. La couleur orange m’a toujours rappelé cet événement et comment mes sentiments ne comptaient pas, comment personne ne s’en souciait et comment j’ai senti que je ne valais rien », a déclaré Phillys Webstad, directrice générale de l’Orange Shirt Society. « Je suis en cheminement vers la guérison depuis. J’ai enfin compris que les sentiments d’inutilité et d’insignifiance, semés en moi lors de ma première journée à la mission, ont nui à ma façon de vivre pendant plusieurs années. Encore aujourd’hui, même si je sais que rien ne peut être plus éloigné de la vérité, je sens parfois que je n’ai aucune importance. »

À l’approche de la Journée du chandail orange du 30 septembre, et parce que l’histoire des survivants est une préoccupation importante, Rogers s’engage à continuer de soutenir les communautés et les employés autochtones partout au Canada dans le cadre des efforts continus visant à bâtir un avenir plus inclusif pour tous les Canadiens.

« La Journée du chandail orange est l’occasion pour notre équipe et pour tous les gens au pays de souligner ensemble cette page importante de notre histoire et de partager de l’espoir pour l’avenir. Les mesures que nous prenons maintenant pour soutenir la communauté autochtone, en collaboration avec Patrick Hunter et l’Orange Shirt Society, s’inscrivent dans notre parcours d’entreprise en matière d’inclusion et de diversité », a déclaré Kim Barrington, présidente, Réseau des Autochtones, Rogers Communications. « En continuant à raconter des récits et à connecter les gens à l’histoire et à la culture des peuples autochtones, nous progressons dans notre cheminement. »

Les Canadiens peuvent appuyer la programmation éducative de l’Orange Shirt Society en achetant un t-shirt conçu sur commande pour Rogers afin de marquer la Journée du chandail orange du 30 septembre sur TSC à tsc.ca/wewearorange. Pour en savoir plus sur l’inclusion et la diversité chez Rogers, visitez aproposde.rogers.com.

À propos de Rogers
Rogers est une fière entreprise canadienne dont l’objectif est de donner plus de possibilités aux Canadiennes et aux Canadiens au quotidien. Notre fondateur, Ted Rogers, a acheté sa première station de radio, CHFI, en 1960. Rogers a évolué et occupe désormais une position de chef de file dans le domaine de la technologie et des médias. Elle est vouée à offrir le meilleur en matière de service sans-fil et résidentiel, de contenu sportif et de médias aux gens et aux entreprises d’ici. Ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous les symboles RCI.A et RCI.B et à la Bourse de New York (NYSE) sous le symbole RCI. Consultez aproposde.rogers.com pour en savoir plus sur nous.