Skip to main content

Célébrer la force et la persévérance : Blacbiblio, partenaire du programme ALL IN de Rogers Sports & Média, souligne le jour de l’émancipation pour les communautés noires du Canada

août 1, 2021

Articles

C’est aujourd’hui le jour de l’émancipation, une journée qui commémore la Loi de l’abolition de l’esclavage, promulguée le 1er août 1834, et qui célèbre la liberté, la force et la persévérance des communautés noires du Canada.

Bien que les gouvernements provinciaux du pays aient reconnu le 1er août comme une journée importante dans l’histoire des communautés noires canadiennes, cette année, la Chambre des communes a voté à l’unanimité pour que le 1er août soit officiellement désigné Jour de l’émancipation à l’échelle du pays afin que tous les Canadiens et Canadiennes puissent réfléchir, s’informer et s’engager dans la lutte permanente contre le racisme et la discrimination à l’égard des Noirs.

Organisme canadien détenu par des Noirs et l’un des partenaires du programme ALL IN de Rogers Sports & Media (RSM), Blacbiblio reçoit des services de publicité et de création gratuits de la part de RSM afin de soutenir et d’amplifier son message important aux Canadiens et aux Canadiennes d’un bout à l’autre du pays. Blacbiblio se consacre à mettre en lumière le vécu des Canadiens noirs dans l’histoire et leurs contributions essentielles en offrant des trousses de ressources destinées aux professeurs et aux parents. L’objectif de l’organisme est de transformer la façon dont nous percevons et enseignons l’histoire des Noirs au Canada.

Pour en savoir davantage, nous nous sommes entretenus avec Dorothy Williams, Ph. D., historienne canadienne, professeure, auteure, candidate en 2021 pour le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence des programmes communautaires et fondatrice de Blacbiblio, afin de discuter de l’importance que revêt le jour de l’émancipation à ses yeux et aux yeux des Canadiens noirs partout au pays.

Qu’est-ce qui vous a incitée à créer Blacbiblio?

L’inspiration m’est venue à un jeune âge. J’ai grandi dans le quartier Petite-Bourgogne, la plus ancienne communauté noire de Montréal. Là, j’ai eu l’occasion d’en apprendre plus sur moi-même en écoutant les adultes de mon entourage parler de la longue histoire des Noirs de la ville, dont ma famille a certainement fait partie. C’est ce qui est à l’origine de mon amour pour l’histoire, et c’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à assimiler tous ces témoignages. Ensuite, lorsque j’étais au secondaire, l’un des premiers clubs étudiants de personnes noires à s’inscrire dans un mouvement de jeunes Noirs se trouvait dans mon école. Nous passions donc le plus clair de notre temps à parler du passé et de l’histoire. Puis, je me souviens qu’un jour, alors que j’étais en classe, j’ai levé la main et j’ai demandé à l’enseignant pourquoi l’esclavage n’était pas mentionné dans les cours. Devant tous les autres élèves, il a répondu : « Vous n’avez pas d’histoire. » J’ai été profondément frappée par sa réponse, si bien que j’ai passé les 40 dernières années de ma vie à réfuter ses paroles. Je voulais lui montrer, à lui et à tout le monde au Canada, que nous avons une histoire. Je ne suis pas une intruse dans ce pays, je suis à ma place ici.

Quel est votre objectif pour Blacbiblio?

La raison d’être de mon entreprise est de changer le discours canadien. Nous, les Canadiens noirs, faisons partie de l’histoire du pays. Nous avons été effacés des livres d’histoire, mais ça ne signifie pas que nous n’étions pas ici. Tout comme ça ne signifie pas que nous n’avons pas contribué à façonner l’identité canadienne.

Quelle importance accordez-vous au jour de l’émancipation?

Je considère cette journée comme très personnelle. Je crois que le jour de l’émancipation est l’une des nombreuses journées que nous nous devons de souligner. Il est important que les gens comprennent la signification de cette journée, et une fois qu’ils ont reconnu cette signification, ils ne pourront plus jamais nier ce qui s’est passé et affirmer qu’il n’y a pas eu d’esclavage. Ultimement, c’est ce qui nous amène à comprendre pourquoi nous sommes ici. Il est indéniable que nous avons des origines dans ce pays. Notre sentiment d’appartenance se poursuit ici. Qui plus est, je crois que les gens ne comprennent pas ce que ça signifie d’être Noir au Canada. Je pense qu’il est essentiel que le reste du pays comprenne l’importance du jour de l’émancipation, car cette compréhension permettra aux gens de redéfinir leur propre discours.

Continuez à éduquer les autres, luttez contre la discrimination et apprenez-en davantage sur le jour de l’émancipation à Canada.ca/jour-emancipation.

Pour en savoir plus sur le programme d’inclusion et de diversité ALL IN de Rogers Sports & Média, consultez le site allinforequity.ca.