Nouvelles et idées
Tous les articles

Entretien avec Robert Mui, expert en réseau du Québec, sur la façon dont nous étendons notre réseau 5G pour offrir une connectivité de classe mondiale au Québec

Depuis 1985, Rogers offre aux résidants du Québec des réseaux sans-fil de classe mondiale, qui relient les clients aux moments qui comptent le plus pour eux. La même année, le tout premier appel sans-fil au Canada a été effectué entre le maire de Toronto, Art Eggleton, et le maire de Montréal, Jean Drapeau, sur le réseau de Cantel (aujourd’hui Rogers). Depuis, nous aidons les Canadiens à rester connectés à ce qui est important pour eux.

En 2020, Rogers a été le premier fournisseur à offrir la 5G au Québec, en commençant par Montréal, et a depuis étendu le réseau à plus de 13 villes et municipalités de la province. L’an dernier, Rogers a également amorcé le déploiement du premier réseau autonome 5G au pays à Montréal, marquant une étape importante dans l’évolution de la connectivité 5G dans la région. Toutes ces réalisations n’auraient pas été possibles sans l’équipe locale de spécialistes des réseaux qui travaillent sans relâche pour offrir aux résidants et aux entreprises du Québec la meilleure connectivité sans fil qui soit.

Pour avoir un aperçu de ce qui se passe en coulisses, nous nous sommes entretenus avec Robert Mui, responsable du réseau de Rogers au Québec, afin d’en apprendre davantage sur un réseau bâti par des Québécois pour des Québécois. Voici ce qu’il nous a révélé :

Parlez-nous un peu de vous et de votre rôle chez Rogers.

Je travaille chez Rogers depuis 30 ans et je suis le responsable du réseau pour les réseaux d’accès au Québec. Je suis fier de diriger l’équipe qui élabore et entretient les réseaux sans-fil au Québec.

Est-ce que toute votre équipe est basée au Québec?

Oui, toute l’équipe est au Québec. Nos responsables de la planification, de l’ingénierie et du déploiement travaillent principalement à Montréal, et nos techniciens sur le terrain travaillent partout dans la province, du Saguenay à Gatineau et de Rimouski à Sherbrooke.

Y a-t-il un moment dont vous êtes le plus fier au cours de votre carrière chez Rogers?

Sans doute d’avoir à l’évolution des différents réseaux. J’ai assisté à tous les lancements, de la 2G jusqu’à la 5G. Il s’agit de moments importants pour notre entreprise et pour notre secteur, et je suis fier d’avoir pu contribuer à ces transformations technologiques.

Parmi toutes les transformations de réseaux sans-fil observées, quel est le plus grand changement que vous avez constaté?

Au cours de l’évolution des différentes générations de réseaux, c’est l’arrivée du téléphone intelligent qui a été le plus grand changement pour moi. C’est à ce moment-là que le téléphone, qui servait d’appareil de communication de base, est devenu ce que j’appelle un « couteau suisse électronique », c’est-à-dire un appareil doté de toutes les fonctions et de toutes les applications dont vous avez besoin, en un seul endroit. C’était formidable de voir cette innovation prendre vie et être déployée grâce à notre réseau. 

Qu’est-ce qui entre dans la construction d’un réseau 5G, particulièrement dans cette province?

Tout d’abord, il faut une équipe formidable, dévouée et travaillante, qui peut bâtir, mettre à niveau et entretenir notre réseau même pendant les rudes mois de l’hiver québécois. Notre équipe Réseau travaille localement et comprend les particularités géographiques de la région; il peut ainsi optimiser le réseau afin qu’il fonctionne le mieux possible.En ce qui concerne la 5G, nous nous concentrons sur l’installation de nouveaux équipements avec Ericsson afin d’offrir cette nouvelle technologie partout dans la province.

Qu’êtes-vous le plus heureux de voir ressortir de la technologie 5G? Qu’est-ce que cela signifiera pour les résidants locaux?

En examinant l’évolution des réseaux 3G et 4G, nous ne pouvons qu’imaginer ce que nous permettra de faire la 5G. Nous savons que la 5G offrira des vitesses fulgurantes et des délais de réponse ultrarapides qui ouvriront la porte à de nombreuses mises en application, comme les jeux en temps réel, ce qui jouera un rôle révolutionnaire à Montréal en tant que plaque tournante du jeu dans le monde – la réalité augmentée pour les entreprises et les consommateurs, les véhicules autonomes, les villes intelligentes et plus encore. Nous construisons une autoroute ultra rapide pour toutes les possibilités à venir, et la 5G présentera des avantages et des occasions inédits qui transformeront des industries entières et qui nous faciliteront la vie.

À propos de Rogers au Québec

Rogers s’est implantée au Québec il y a 37 ans, et c’est en 1996 que Fido a vu le jour à Montréal, où se trouvent toujours son centre de solutions clients et son équipe de direction. Aujourd’hui, Rogers et Fido, qui figurent parmi les 500 plus grandes entreprises du Québec, emploient plus de 13 000 Québécoises et Québécois par l’intermédiaire d’emplois directs et de leur réseau de fournisseurs externes à l’échelle de la province. Diverses possibilités de carrière sont offertes à plus de 3 000 employés dans les domaines des solutions pour la clientèle, des ventes, de la vente au détail, des réseaux, de la technologie, des médias, de l’administration et plus encore.

En plus de contribuer à stimuler l’économie du Québec, Rogers soutient les communautés québécoises et encourage les jeunes à réaliser leur plein potentiel. Depuis 2017, Rogers a versé près de 1 million de dollars en dons communautaires Ted Rogers à des organismes québécois qui aident les jeunes à atteindre leur plein potentiel, comme Allo Prof et Centraide du Grand Montréal. Depuis 2017, Rogers a également versé près de 300 000 $ en Bourses d’études Ted Rogers à de jeunes Québécois et Québécoises méritants qui poursuivent des études postsecondaires.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le déploiement de notre réseau 5G.