Skip to main content

Un message du président et chef de la direction de Rogers

juillet 13, 2022

Articles

À tous les Canadiens et Canadiennes

Notre panne de réseau de vendredi dernier était inacceptable. En termes simples, nous n’avons pas tenu notre promesse d’offrir le réseau le plus fiable au pays.

Cette panne a occasionné de réels inconvénients et a été une source de grandes frustrations pour tout le monde. Des gens n’ont pas été en mesure de joindre leur famille. Des entreprises n’ont pas pu effectuer des transactions. De plus, des appels d’urgence ainsi que des appels aux services essentiels n’ont pu être acheminés, ce qui est très sérieux.

Tout le monde en convient, nos clients et clientes, nos gouvernements ainsi que notre équipe. Ce qui s’est produit est loin d’être acceptable. Maintenant, nous devons corriger la situation.

Notre réseau est entièrement fonctionnel selon les normes auxquelles vous vous attendez. Nos spécialistes du service à la clientèle travaillent sans relâche et ont rattrapé le retard accumulé dans les derniers jours. Nous avons également révisé à la hausse le montant du dédommagement que nous allons verser à notre clientèle, étant donné que plusieurs personnes ont malheureusement dû attendre plus longtemps avant le rétablissement complet de leurs services.

Après avoir parlé à bon nombre d’entre vous, il est évident que notre priorité, tout comme votre principale préoccupation, est de veiller à ce que cette situation ne se reproduise plus.

Je m’engage personnellement à ce que Rogers fasse tous les changements et investissements nécessaires pour que ce soit bien le cas.

De plus, en collaborant avec les gouvernements et notre industrie, nous mettrons en œuvre les mesures requises afin que les services essentiels et le service d’urgence 911 puissent fonctionner sans interruption, peu importe s’il y a des pannes.

Je comprends qu’il nous faudra du temps pour regagner votre entière confiance au travers les mesures que nous prendrons. Nous pouvons faire mieux et nous le ferons.

Cordialement,

Tony Staffieri
Président et chef de la direction de Rogers Communications