Skip to main content

Semaine de l’action bénévole – Grâce à l’enthousiasme de Stéphane Bolduc à redonner, des changements s’opèrent dans sa communauté

avril 26, 2022

Articles

Les parents de Stéphane Bolduc, chef, Production des rapports, Prestation de services l’ont inspiré à poser des gestes de gentillesse et à redonner aux personnes dans le besoin, et de ce fait, il a toujours eu un intérêt marqué pour le bénévolat communautaire.

Dès qu’il a mis les pieds il y a cinq ans à Moisson Montréal, une banque alimentaire locale de Montréal, Stéphane a su qu’il devait faire tout ce qui était possible pour soutenir cet important organisme.

À l’occasion de la Semaine nationale de l’action bénévole, nous avons discuté avec Stéphane pour en savoir plus sur sa passion pour le bénévolat et la façon dont ses efforts ont été reconnus de manière significative.

Tu es un bénévole actif dans ta communauté depuis de nombreuses années. Tu as notamment consacré ton temps à faire du bénévolat à Moisson Montréal. Parle-nous de ton expérience en tant que bénévole à Moisson Montréal et de l’incidence de ta contribution.

Depuis un peu plus de 5 ans, je participe activement à des activités de bénévolat, la plupart du temps à Moisson Montréal. Tout a commencé lorsque je me suis joint à un groupe de bénévoles de Rogers dans le cadre de notre initiative Générosité partagée pour une journée de bénévolat à Moisson Montréal; leur mission m’a tout de suite passionné.

Dès ma première visite, j’ai été choqué et surpris de constater la quantité de nourriture qui aurait été gaspillée sans l’intervention de Moisson Montréal. La tâche est simple : redistribuer la nourriture aux personnes qui en ont besoin plutôt que de la jeter aux poubelles.

Donner de l’espoir à ceux qui en ont besoin et qui le méritent est la chose la plus gratifiante que l’on puisse faire. Je considère qu’il est de mon devoir de rendre la pareille, et chaque fois que je termine une journée de bénévolat, le sentiment que j’éprouve en sachant que j’ai aidé tant de personnes qui le méritent ne peut être décrit par des mots. C’est un véritable sentiment de bien-être.

Tu as été reconnu récemment comme un champion du bénévolat par Moisson Montréal pour ta contribution à leur organisme. Qu’est-ce que cela signifie pour toi?

Ce fut une grande surprise pour moi d’être reconnu comme un champion du bénévolat en 2021. Je n’ai jamais fait de bénévolat dans cette optique. En fait, je n’étais pas au courant de cet événement annuel.

J’ai fait du bénévolat parce que je voulais le faire, et j’ai essayé d’en faire le plus possible. Pour moi, le bénévolat n’est pas une corvée, c’est un devoir et un privilège. Lorsque j’ai commencé à organiser des événements pour les membres de l’équipe de Rogers, la réaction de mes collègues a été extraordinaire. Leur désir de donner de leur temps a été une source d’inspiration. J’ai depuis organisé plus de deux douzaines d’événements. Lorsque la COVID a frappé, je savais que Moisson Montréal aurait besoin de bénévoles plus que jamais. Après m’être assuré que des mesures étaient en place pour protéger les bénévoles, j’ai invité quelques collègues à se joindre à moi. Il va sans dire que Moisson Montréal a beaucoup apprécié, car l’organisme avait un grand besoin d’aide puisque la plupart de ses bénévoles n’étaient plus là. 

Pourquoi veux-tu redonner à ta communauté?

Mes parents ont toujours travaillé fort et m’ont inculqué l’importance de redonner. Nous n’étions pas riches, mais il y avait toujours de la nourriture sur la table. J’ai 3 sœurs aînées et je sais que parfois l’argent était rare à la maison, mais nous n’en parlions pas. Lorsque nous avions de la visite, celle-ci était la bienvenue et invitée à se joindre à notre table. J’ai maintenant 2 filles et je veux leur inculquer les valeurs avec lesquelles j’ai grandi. Je veux qu’elles fassent preuve d’altruisme, de sincérité et de bienveillance. Je suis très fier d’elles et j’espère qu’elles sont fières de moi aussi.

Comment Rogers t’a-t-elle permis de poursuivre ta passion pour le bénévolat?

Grâce à la plateforme Générosité partagée, Rogers m’a fourni un moyen facile d’organiser des événements et de rassembler d’autres membres du personnel partageant le même désir de redonner à notre communauté. En nous accordant des congés rémunérés pour faire du bénévolat, de nombreuses personnes qui auraient autrement hésité en raison de contraintes financières se joignent désormais à nos efforts et s’engagent à contribuer à améliorer la qualité de vie des autres.

Que veux-tu dire aux gens qui souhaitent redonner et faire du bénévolat, mais qui hésitent à passer à l’action?

Faites-le! C’est simple. Si vous ne savez pas comment faire, contactez-moi et je me ferai un plaisir de vous aider et même d’en faire avec vous. Peu importe la fréquence à laquelle je fais du bénévolat, je veux toujours en faire plus. Faire de bonnes actions peut devenir une passion. Mais il faut bien commencer quelque part. Rogers nous permet de le faire facilement, alors profitez de toutes les ressources disponibles et commencez à redonner. Vous aiderez à améliorer à la fois votre qualité de vie et celle des autres.