Skip to main content

Rogers et Vidéotron entendent déployer un réseau LTE élargi au Québec et à Ottawa

mai 30, 2013

Nouvelles

Technologie LTE pour un plus grand nombre de consommateurs et
d’entreprises dès 2014 grâce au réseau partagé

Couverture plus étendue de LTE dans les régions rurales

MONTRÉAL, le 29 mai 2013 /CNW/ – Vidéotron et Rogers annoncent
aujourd’hui la conclusion d’une entente qui permettra d’offrir la
technologie LTE (Long Term Evolution) à un nombre encore plus grand de clients au Québec et dans la région
d’Ottawa. En vertu de cette entente d’une durée de 20 ans, les deux
entreprises uniront leurs efforts afin de déployer rapidement un réseau
sans-fil partagé de technologie LTE, la technologie sans-fil la plus
évoluée au monde. Grâce à ce réseau, les consommateurs et les
entreprises pourront vivre une expérience client optimale.

Cette annonce mise sur la vaste présence LTE de Rogers à travers le
Canada, notamment à Montréal, à Ottawa et à Québec. Ce déploiement
accéléré d’infrastructure LTE placera les deux entreprises dans la
meilleure position possible pour répondre aux besoins toujours
grandissants des consommateurs et des entreprises, afin qu’un plus
grand nombre d’entre eux puissent bénéficier de vitesses incroyablement
élevées, grâce à un haut débit de transmission et profiter des
appareils LTE les plus récents et les plus puissants sur le marché.

« Cette entente unique bénéficiera aux entreprises et aux consommateurs
et s’inscrit parfaitement dans le plan stratégique de Rogers, a déclaré
le président et chef de la direction de Rogers, Nadir Mohamed. Cette
entente de partage de réseau et de spectre, combinée avec
l’élargissement de notre empreinte LTE, permettra à encore plus de
consommateurs de profiter de la connectivité supérieure et des vitesses
incroyablement rapides offertes par la technologie LTE. »

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour nos clients et pour nos
actionnaires, puisque cette entente nous amènera plus loin, plus
rapidement. Ce déploiement illustre notre désir d’anticiper les besoins
de nos clients et notre volonté de garder notre place privilégiée dans
le cœur et le foyer de nos clients », d’indiquer pour sa part le
président et chef de la direction de Québecor inc., Québecor Média inc.
et chef de la direction de Vidéotron, Robert Dépatie.

Dans le cadre de cette entente, Vidéotron et Rogers se répartiront les
coûts reliés au déploiement et à l’exploitation d’un réseau LTE
partagé, ce qui générera des économies en capital et en investissement.
Ces économies pourront être réinvesties dans leurs réseaux, au bénéfice
de leurs clients. Vidéotron et Rogers conserveront leur indépendance
commerciale, notamment en ce qui a trait à leur portefeuille de
produits et services, à leur système de facturation et aux données de
leurs clients respectifs.

À l’avantage des consommateurs et des entreprises

L’entente de partage de réseau prendra appui sur les infrastructures
déjà en place dans plusieurs centres urbains du Québec. Le déploiement
accéléré du réseau sans-fil LTE permettra de rehausser encore davantage
la qualité de l’expérience offerte aux clients, en plus de mieux
anticiper leurs besoins et d’y répondre plus adéquatement.

Soulignons que, de son côté, Vidéotron pourra aussi élargir la gamme
d’appareils offerts à ses clients. « Il est toujours avantageux d’avoir
plusieurs options sur le marché du sans-fil, qui évolue rapidement.
C’est un autre avantage de l’entente dont pourront profiter nos
clients », d’ajouter Robert Dépatie.

Couverture accrue en zones rurales et avantage compétitif pour les
entreprises

En plus d’accroître encore davantage le rendement de leurs réseaux,
cette entente élargira plus rapidement la couverture mobile offerte
dans les régions rurales du Québec, tout en contribuant à réduire la
fracture numérique entre régions urbaines et rurales.

« Ces améliorations apporteront une contribution directe à la capacité
concurrentielle des entreprises québécoises, tout comme elles
répondront à la demande de services mobiles plus performants. À ce
titre, c’est vraiment l’ensemble du Québec et de la région d’Ottawa qui
pourra en tirer profit. L’entente que nous avons conclue nous
permettra, de même qu’à Rogers, d’aller chercher une efficience accrue
sur le plan de l’utilisation du spectre, tout en tirant un meilleur
profit des investissements moins importants que si les deux entreprises
avaient développé des réseaux LTE parallèles », d’indiquer Robert
Dépatie.

En plus d’un partage de réseau, Vidéotron et Rogers ont également conclu
une entente relative à la portion de spectre AWS non utilisé de
Vidéotron dans la région du Grand Toronto. Vidéotron aura l’option de
transférer sa licence de spectre de Toronto à Rogers, sous réserve des
approbations des autorités réglementaires, à partir du 1er janvier 2014, pour un montant de 180 millions de dollars.

« La consommation de données connaît une explosion sans précédent et les
consommateurs veulent continuer de jouir des vitesses les plus élevées
et du plus haut débit de transmission. Nous prévoyons utiliser ce
spectre non utilisé pour répondre à cette demande grandissante,
particulièrement dans les régions urbaines denses comme Toronto »,
d’ajouter M. Mohamed.

Dans le cadre de l’entente globale, Rogers et Vidéotron s’offriront
mutuellement des services pour lesquels Rogers recevra 200 millions de
dollars et Vidéotron, 93 millions de dollars sur une période de 10 ans.

Au sujet de Rogers

Rogers Communications est une société canadienne diversifie oeuvrant
dans l’industrie des communications et des médias. Elle est le plus
important fournisseur de services sans-fil pour la transmission de voix
et de données, et l’un des plus importants fournisseurs canadiens de
services de télévision par câble, d’Internet haute vitesse et de
téléphonie. Par l’intermédiaire de Rogers Média, elle est active dans
l’industrie de la radiodiffusion, de la télédiffusion, du téléachat, de
l’édition (magazines grand public et revues spécialisées), du
divertissement sportif et des médias numériques. Rogers est inscrite la
Bourse de Toronto (TSX) sous les symboles RCI.a et RCI.b et la bourse
de New York (NYSE) sous le symbole RCI. Pour en savoir davantage sur
Rogers et les sociétés de son groupe, consultez rogers.com.

Au sujet de Vidéotron
Vidéotron (www.videotron.com), filiale à part entière de Québecor Média inc., est une société
intégrée de communications œuvrant dans les domaines de la
télédistribution, du développement multimédia interactif, des services
d’accès Internet, de la téléphonie par câble et de la téléphonie
mobile. Vidéotron est un chef de file en nouvelles technologies, grâce
notamment à son système de télévision interactive illico et à son
réseau à large bande lui permettant d’offrir, entre autres services,
l’accès Internet haute vitesse par modem câble et la télévision en
modes analogique et numérique. Au 31 mars 2013, Vidéotron comptait
1 849 200 clients à son service de télédistribution, dont 1 500 300
clients à la télé numérique. Vidéotron est également le numéro un
d’Internet haute vitesse au Québec avec 1 397 300 clients à ses
services par modem câble au 31 mars 2013. À cette date, Vidéotron avait
activé 420 900 lignes de son service de téléphonie mobile et assurait
le service de téléphonie par câble à 1 274 000 foyers et organisations
du Québec. Vidéotron a également obtenu, et ce, pour une huitième année
consécutive, le prestigieux titre d’entreprise de télécommunications la
plus admirée des Québécois, décerné par le journal Les Affaires, selon
un sondage Léger Marketing.

Suivez-nous sur le Web | facebook.com/videotron

Suivez-nous sur Twitter | twitter.com/videotron

Mise en garde relativement aux déclarations prospectives, risques et
hypothèses
Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens
de la législation canadienne en valeurs mobilières applicable et sur
l’acquisition de spectre sans-fil et d’actifs dans le secteur du câble,
tel qu’il est précisé ci-dessus. Il faut noter que toute information
prospective est, par définition, assujettie à des changements et
incertitudes et que les résultats réels peuvent différer sensiblement
de ceux qui figurent dans l’information prospective. Un certain nombre
de risques et d’incertitudes ainsi que d’autres facteurs, notamment les
diverses approbations des autorités réglementaires, pourraient faire
différer sensiblement les résultats et événements réels de ceux qui
figurent dans l’information prospective ou pourraient susciter un
changement dans nos objectifs, stratégies et intentions actuels. Bon
nombre de ces facteurs sont indépendants de notre volonté ainsi que de
nos attentes ou de nos connaissances actuelles. Si un ou plusieurs de
ces facteurs se concrétisaient, ou si nos objectifs, stratégies ou
intentions changeaient ou encore si d’autres éléments, notamment des
hypothèses, sur lesquels se fonde l’information prospective se
révélaient inexacts, nos résultats réels et nos plans pourraient
différer sensiblement de ce que nous prévoyons actuellement. Nous
mettons donc en garde les investisseurs d’évaluer avec toute la
prudence nécessaire les déclarations contenant de l’information
prospective et les avertissons qu’il serait déraisonnable de se fier à
de telles déclarations pour établir des droits concernant les résultats
futurs et les plans. Nous n’assumons aucune obligation (et nous nions
toute telle obligation) de mettre à jour et de modifier les
déclarations contenant de l’information prospective ou les facteurs et
hypothèses sur lesquels elles se fondent, que ce soit en raison de
nouvelles informations, d’événements futurs ou de quelque fait que ce
soit, sauf si la loi l’exige. Toute l’information prospective contenue
dans ce communiqué est visée par les avertissements aux présentes. 

SOURCE : Rogers Communications Inc. – Français