Skip to main content

Notre Conseil de direction pour la communauté noire offre de nouveaux points de vue sur les questions d’inclusion et de diversité chez Rogers

avril 17, 2021

Articles

L’année 2020 a braqué les projecteurs sur les responsabilités que nous devons tous prendre, c’est-à-dire lutter contre le racisme, éliminer les préjugés et mieux comprendre notre rôle d’allié, en particulier pour notre communauté noire. La mort de George Floyd et les événements tragiques qui ont suivi ont déclenché de nombreuses conversations difficiles, mais nécessaires, sur le racisme et les expériences éprouvantes auxquels sont trop souvent confrontés les Noirs de notre communauté. Malheureusement, ces conversations ne sont pas nouvelles pour de nombreux Noirs de notre équipe.  

Aujourd’hui, nous partageons des réflexions, des émotions et des expériences d’employés noirs, y compris celles de notre cadre déléguée du Conseil de direction pour la communauté noire. Ce groupe à portée nationale, créé en 2020, est composé d’employés noirs provenant de partout dans l’entreprise, qui jouent un rôle actif dans la création d’une culture plus inclusive chez Rogers. L’objectif du Conseil est d’améliorer l’expérience des employés noirs de Rogers, notamment en bâtissant un environnement dans lequel chacun peut être soi-même au travail. Au cours de la dernière année, l’équipe a mis en œuvre plusieurs initiatives percutantes au sein de l’entreprise. Pensons notamment aux séances de discussion et d’écoute sans jugement, où nos membres noirs peuvent parler franchement de ce qu’ils pensent et ressentent aux dirigeants. Ces membres jouent également un rôle de premier plan dans l’élaboration de programmes et de ressources à l’interne, comme nos séances de formation à l’intention des employés sur les manières de vaincre les préjugés, qui traitent d’antiracisme et d’alliance. Les membres du Conseil de direction pour la communauté noire animent aussi un événement trimestriel virtuel à l’échelle de l’entreprise intitulé « Noir.e.s et fièr.e.s », au cours duquel ils se prononcent sur ce que c’est que d’être Noir au Canada. La discussion ouverte permet de démystifier les idées fausses courantes et de renseigner notre équipe sur les obstacles systémiques et la façon dont nous pouvons travailler ensemble pour les éliminer. Notre parcours sur l’inclusion et la diversité se poursuit et notre objectif consiste non seulement à favoriser l’égalité pour les communautés en quête d’équité, mais également à faire entendre les voix de ses membres.

La mort tragique de Daunte Wright la semaine dernière aux États-Unis a particulièrement touché nos employés noirs. Aujourd’hui, nous voulons qu’ils s’expriment sur les progrès que nous devons réaliser.  

Nous sommes extrêmement fiers du travail accompli par le Conseil de direction pour la communauté noire et des employés noirs au sein de notre entreprise. Nous continuerons de vous tenir au courant.  

Les employés noirs sont épuisés à force d’éprouver de la peur, du chagrin et de la frustration, et à force de protester. Ils veulent que les choses changent! Nous, la communauté noire, vivons à la fois deux pandémies, celle de la COVID-19 et celle du racisme envers les Noirs. Les expériences que vivent les Noirs et que l’on voit dans les médias ont aggravé nos traumatismes raciaux. Tous les événements des dernières semaines (dont un grand nombre ont été captés sur vidéo) nous traumatisent à nouveau. En tant qu’employés issus de la communauté noire, nous nous tournons vers des organismes et des alliés afin de tracer une nouvelle voie qui nous permettra d’éliminer le racisme systémique. Il faut faire les choses différemment et créer de nouvelles stratégies pour la justice et l’égalité raciales. C’est Martin Luther King Jr. qui l’a le mieux exprimé : « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants; c’est l’indifférence des bons. » L’avenir, c’est maintenant. 
Tricia McCool 
Directrice, Services numériques 
Coprésidente, Conseil de direction pour la communauté noire 

Je ne sais pas pourquoi le meurtre de George Floyd a été le catalyseur. Les Noirs subissent constamment de la violence raciale, ils sont victimes de meurtres illégaux, que ces gestes soient filmés ou non. Malheureusement, ce n’était rien de nouveau. Notre communauté noire est fâchée et, parfois, nous nous demandons pourquoi nous mettons au monde des enfants qui feront l’objet de toute cette haine. Ensuite, on s’attend à ce que nous gérions nos émotions et essayions de mettre nos opinions et nos sentiments de côté pendant que le monde continue de tourner, inconscient des problèmes systémiques auxquels les Noirs font face tous les jours. Nous sommes fatigués, épuisés. Ma passion et ce qui me motive, c’est mon fils. Je dois essayer de changer les choses. Je dois essayer de faire quelque chose qui aidera sa génération. 
Charmaine Rohee-Morgan 
Directrice principale, Évolution de la vente au détail  
Coprésidente, Conseil de direction pour la communauté noire 

La communauté noire était en deuil avant le meurtre de George Floyd et continue de pleurer au-delà du meurtre de Daunte Wright. Malgré le lourd fardeau psychologique et émotionnel, nous continuons d’être présents et actifs. C’est ce que les employés noirs doivent faire. Combien de fois encore de tels événements doivent-ils se produire avant que tout le monde partage le même chagrin et reconnaisse que ce n’est pas seulement un problème pour la communauté noire, mais un problème de société? On ne peut pas juste continuer comme si de rien n’était. Le racisme est et demeure une crise de santé publique profondément enracinée dans des systèmes d’oppression. Personne ne devrait avoir à craindre que sa couleur de peau soit utilisée comme arme contre lui. Chacun d’entre nous a la responsabilité de se renseigner et, surtout, de faire quelque chose. Si nous ne dénonçons pas la situation, nous sommes complices de cette oppression. Prenez part à des conversations difficiles, et ne fuyez pas l’inconfort, pour dénoncer le racisme et les préjugés.    
Monifa Morgan 
Chef principale, Affaires réglementaires 
Responsable des affaires réglementaires, Conseil de direction pour la communauté noire 

Les événements dont nous avons été témoins au cours de la dernière année, et plus précisément ceux de la semaine dernière, sont à la fois tristes et enrageants. Rogers a fait un grand pas en avant en créant le Conseil de direction pour la communauté noire, et j’ai l’honneur d’y participer à titre de cadre déléguée. Dans ce rôle, j’approfondis ma compréhension des inégalités raciales et de ce à quoi ressemblent les véritables alliances. Par exemple, je peux me servir des possibilités qui me sont offertes et des liens que j’ai créés dans mon rôle pour parler à mes collègues des mesures que nous pouvons prendre pour créer un milieu de travail plus inclusif ainsi qu’une expérience client plus inclusive. Je crois que c’est seulement en nous éduquant que nous pouvons mieux comprendre et devenir de vrais alliés. Nous avons encore du pain sur la planche, et j’ai bon espoir qu’en sensibilisant les gens et en renforçant nos alliances, nous pourrons commencer à réparer les torts qui existent depuis bien trop longtemps.
Lisa Durocher
Vice-présidente principale, Services financiers et émergents
Cadre déléguée, Conseil de direction pour la communauté noire