Skip to main content

Mourir peut attendre, mais pas le visionnement en ligne

novembre 8, 2021

Articles

Par Bill Brioux

Le chroniqueur télévision Bill Brioux, qu’on peut entendre chaque semaine sur BriouxTV: The Podcast, est de retour avec de nouvelles suggestions de visionnement qui ne demandent qu’une commande sur la Télé Élan de Rogers. Le thème, qui célèbre la première du film « No Time to Die » à la maison, permet de profiter de tout ce qu’il y a de mieux dans Bond, James Bond.

« No Time do Die » est le cinquième et dernier film de Bond mettant en vedette Daniel Craig. Jusqu’à maintenant, il a rapporté plus de 609 M$ dans les cinémas à l’échelle mondiale. Au début de ce film d’une durée de 2 heures et 43 minutes, on peut voir l’agent 007 qui a pris sa retraite et qui vit en Jamaïque. Toutefois, il sortira rapidement de sa retraite en raison de la demande de son ancien ami de la CIA, Felix Leiter.

Vous pourrez regarder le film en continu à compter du 9 novembre.

Voici les films James Bond essentiels que vous devez regarder pour vous préparer à la dernière mission de Daniel Craig. Pour voir ces films de l’agent légendaire, il vous suffit d’une commande. Dites le nom de chacun de ces films ou « James Bond » dans votre Télécommande vocale Élan de Rogers. Comme l’aurait dit « Q », l’as des gadgets du MI6, ne soyez pas secoué ou remué lorsque ces films s’afficheront instantanément à votre écran.

« Goldfinger » (1964). Il est certain que dans la comédie britannique « Austin Powers », on imite l’homme à tout faire de Goldfinger appelé « Oddjob » en nommant un personnage cloné « Random Task ». C’est parce que le film est tellement emblématique qu’il est facile à parodier. Il met en vedette le véritable James Bond (selon moi), Sean Connery. On y voit aussi la Miss Moneypenny originale (Lois Maxwell). Gert Frobe, dans le rôle d’Auric Goldfinger, est sans doute le meilleur méchant de tous les temps. Et il ne faut pas oublier la voiture, une Aston Martin DB5 argent. On la voit à certaines occasions dans les films de Bond mettant en vedette Daniel Craig. Toute une protection contre la rouille! Mieux encore, c’est que ce film représente tellement les années 60, de la chanson thème spectaculaire interprétée par Shirley Bassey au chariot de la bombe qui ressemble à un congélateur de crème glacée à la fin. En ce qui me concerne, « Goldfinger » est un film qui ne vieillit pas.

« Diamonds are Forever » (1971). On s’entend que ce titre ne figure pas sur la liste des meilleurs films de James Bond, mais laissez-moi vous dire ce que j’en pense. La première moitié du film comporte des scènes parmi les plus originales de la série des James Bond. Sean Connery, qui n’avait pas participé au film précédent, est de retour et meilleur que jamais. Le film comporte l’une des scènes de combat les plus réalistes qui soient, où l’agent 007 et un méchant se battent à mort à bord d’un ancien ascenseur. La scène dans laquelle Bond se fait presque brûler vif dans un crématorium est aussi captivante. Et un duo de méchants effrayants ajoute une touche très sinistre à ce film d’espionnage. Et la deuxième partie? Trop de gadgets, bien que Jill St. John nous les fait oublier un peu.

« The Spy Who Loved Me » (1977). Je dois admettre que j’ai toujours eu un petit faible pour la chanson thème interprétée Carly Simon. Roger Moore, qui y incarne James Bond pour la troisième fois, atteint un sommet dans son rôle d’agent spécial encore plus charmant et moins rude, en passant très facilement d’une mission à l’autre. Le méchant Curt Jurgens est acceptable, mais Barbara Bach, qui épousera plus tard Ringo Starr, est bien plus mémorable dans le rôle de l’agente russe qui n’est pas vraiment contente d’apprendre que cet espion britannique vient d’éliminer son amant russe. Mais la cerise sur le gâteau, c’est Richard Kiel dans le rôle de « Jaws », un homme de grande taille à la mâchoire métallique, qui essaie de se mettre l’agent du MI6 sous la dent. L’acteur maintenant décédé s’est attaqué au rôle une deuxième fois dans le film suivant avec Roger Moore.

« The Living Daylights » (1987). Timothy Dalton a joué dans deux films de Bond, un très bon et un très mauvais. Ce film est le meilleur des deux. L’acteur britannique, qui a été le quatrième à incarner Bond, a exigé des producteurs qu’ils s’en tiennent davantage au Bond plus rude des romans originaux de Ian Fleming. Le résultat est que Bond ressemble plus à un tueur épuisé qu’au célèbre espion en smoking joué par Roger Moore. Dans l’intrigue, Bond tue et sauve des espions russes, mais c’est pour Timothy Dalton que vous devez écouter ce film.

« GoldenEye » (1995). Le premier film dans lequel Pierce Brosnan incarne 007 semble prendre de l’importance au fil des ans, surtout parmi ceux qui ont grandi avec le jeu vidéo « GoldenEye 007 ». Judi Dench y joue « M », la responsable du MI6, pour la première fois. Sean Bean tient le rôle d’un ancien agent 00 qui devient un dirigeant du syndicat du crime. Alan Cumming, Famke Janssen, Joe Don Baker et Robbie Coltrane y font tous bonne figure, et les deux derniers acteurs jouent aussi dans le film suivant de James Bond avec Pierce Brosnan.

« Casino Royale » (2006). Pour moi, c’est le meilleur film de Bond depuis « Goldfinger ». C’est le premier des cinq films avec Daniel Craig qui connaît le départ le plus rapide. La première séquence de poursuite sur des grues tournantes est un chef-d’œuvre de cascades et d’effets spéciaux. Le Bond plus vulnérable incarné par Daniel Craig reste toujours incisif. Le Chiffre, joué par Mads Mikkelsen, est un méchant sadique et impitoyable et, Eva Green est renversante dans le rôle de celle qui représente la faiblesse de Bond. Judi Dench est encore excellente dans le rôle de « M ». Et que dire de la chanson thème animée qui joue pendant le générique d’ouverture? Le défunt Chris Cornell chante à merveille, les graphismes sont remplis d’œufs de Pâques, sans oublier ce gros plan de Daniel Craig, au regard défiant, alors que se termine le générique d’ouverture avec les dernières paroles de la chanson, « you know my name ».

« Skyfall » (2012). Je retire ce que j’ai dit. Javier Bardem, dans le rôle de Raoul Silva, ex-espion devenu psychopathe, est le méchant le plus mortel de tous les films de Bond. Un nouveau « Q » plus jeune (Ben Whishaw) et Miss Moneypenny (Naomie Harris) ont tous deux évolué. Ralph Fiennes et Albert Finney donnent de l’envergure à l’œuvre, et Judi Dench brille particulièrement alors qu’elle incarne « M » pour la dernière fois. Le réalisateur Sam Mendes, tout en en mettant plein les yeux, a ajouté une profondeur bienvenue à tous les personnages. La chanson thème interprétée par Adele a remporté un Oscar. Ajoutez le retour de l’Aston Martin DB5 et des dizaines de références au passé de Bond, et cette édition du 50e anniversaire de la série est un véritable cadeau pour les amateurs de ces films.