Skip to main content

Émerger de la pandémie

Le 9 mai 2022, le maire de Toronto, John Tory, a émis une déclaration officielle mettant fin à l’état d’urgence municipal, lequel a été déclaré pour la première fois le 23 mars 2020¹. Cette étape importante, franchie par la plus grande ville du Canada, témoigne de l’optimisme général à l’égard d’une nouvelle normalité.

Au cours des deux dernières années, la population canadienne a été mise à l’épreuve comme personne n’aurait pu l’imaginer. Nous trouvons une source d’inspiration dans les membres de l’équipe de première ligne qui nous ont permis de traverser une période si difficile, et nous saluons leurs efforts et leur détermination. Tous les ordres de gouvernement ont réagi de façon admirable en protégeant et en soutenant les Canadiennes et Canadiens.

L’industrie canadienne des télécommunications a également joué son rôle en aidant à alléger un peu la pression exercée sur les personnes les plus touchées, offrant notamment des services gratuits, du soutien à la clientèle, des paiements différés et la maintenance des réseaux pour permettre aux gens d’ici de rester connectés.

Au début de notre transition de presque tout vers le virtuel, nos réseaux de télécommunications ont enregistré une augmentation du trafic Internet résidentiel allant jusqu’à 48,7 % pour les téléchargements et jusqu’à 69,2 % pour les téléversements². Comme Robert Ghiz de l’Association canadienne des télécommunications sans fil l’a récemment fait remarquer dans un discours : « Confrontés à l’équivalent d’une année de croissance du trafic en l’espace de quelques semaines seulement, les réseaux numériques du Canada ont tout de même été à la hauteur³ ».

Les vitesses de réseau au Canada sont restées les plus rapides parmi les pays comparables – réseaux à large bande fixe 10 % plus rapides et vitesses de transmission de données mobiles 78 % plus rapides⁴. Nos réseaux se sont avérés solides et ont pu offrir la connectivité de haute qualité essentielle à notre santé et à notre sécurité ainsi qu’au maintien des activités économiques et sociales.

Selon une analyse effectuée par Accenture⁵, les contributions au PIB et à l’emploi soutenus par le secteur des télécommunications et la connectivité accrue dans d’autres secteurs ont atteint respectivement jusqu’à 70,7 milliards de dollars et jusqu’à 596 000 emplois en 2020.

Afin d’appuyer les communautés touchées de façon disproportionnée par la pandémie, les entreprises de télécommunications ont travaillé en partenariat avec des organismes qui œuvrent déjà auprès des communautés dans le besoin. Les fournisseurs de services ont donné des millions de dollars pour soutenir un vaste éventail d’initiatives, y compris⁶ des banques alimentaires, des refuges, des lignes d’assistance, des services de santé, des groupes jeunesse, des projets éducatifs et l’installation de points d’accès Internet d’urgence.

Au-delà des mesures de soutien relatives à la COVID‑19, de nombreux acteurs de l’industrie ont également élargi des programmes volontaires, qui offrent aux familles à faible revenu admissibles des services Internet résidentiels à 10 $ par mois.

Rogers a élargi l’admissibilité et a mis en place des forfaits subventionnés dans le cadre de son propre programme d’accès Internet haute vitesse à faible coût appelé Branché sur le succès. L’entreprise a également commencé à proposer des offres groupées abordables pour la télévision et le service à large bande.

En outre, Rogers et d’autres acteurs de l’industrie ont soutenu la croissance du programme fédéral Familles branchées en août 2021, lorsque le gouvernement a élargi les critères d’admissibilité⁷. Ils ont encouragé des dialogues publics sur la santé mentale et le racisme, et ont continué d’investir dans leurs bourses d’études, subventions et fonds annuels.

Entre-temps, le secteur n’a pas cessé d’investir dans l’avenir numérique du pays. D’après une analyse menée par Accenture, l’industrie a dépensé plus de 11 milliards de dollars en infrastructure et en innovation rien qu’en 2020⁸. Les fournisseurs de services ont accéléré les investissements afin d’étendre les réseaux 5G, d’accroître la performance du réseau et d’offrir une connectivité aux communautés rurales et éloignées.  

La pandémie de COVID‑19 a profondément bouleversé la vie des gens d’ici. Elle a changé la façon dont nous vivons et travaillons, mais elle nous a également démontré à quel point nous pouvons faire preuve de résilience. Rogers est extrêmement fière de faire partie d’un secteur qui a aidé la population canadienne à continuer de travailler, d’apprendre et de garder le contact avec son entourage et ses proches tout au long de la pandémie.

Alors que nous sortons de la pandémie et que nous nous tournons vers l’avenir, il est plus important que jamais de poursuivre les investissements dans l’infrastructure numérique si nous voulons créer de nouveaux emplois, diversifier notre économie, renforcer notre secteur de l’innovation et permettre au Canada de devenir un chef de file dans l’économie numérique mondiale.

Charit Katoch, directeur, Politique publique


¹ https://www.toronto.ca/news/mayor-john-tory-terminates-the-city-of-torontos-covid-19-emergency-declaration/ (en anglais)
² https://www.cwta.ca/wp-content/uploads/2020/05/French-Managing-Networks-in-Unprecedented-Times-May-25-2.pdf
³ https://www.cwta.ca/fr/blog/2022/05/17/lessons-learned-from-the-pandemic-are-critical-to-canadas-economic-recovery/ (en anglais)
⁴ PWC COVID-19’s impact on connectivity, mars 2021 (en anglais) https://www.pwc.com/ca/en/communications/publications/covid-19-impact-on-connectivity-en.pdf
https://www.cwta.ca/wp-content/uploads/2021/11/CWTA-Economic-Report-2020-FR.pdf
https://www.cwta.ca/wp-content/uploads/2020/09/Mesures-prises-par-l%E2%80%99industrie-des-t%C3%A9l%C3%A9communications-relativement-%C3%A0-la-…-5.pdf
https://www.newswire.ca/news-releases/affordable-high-speed-internet-for-low-income-seniors-and-families-817967628.html (en anglais)
https://www.cwta.ca/wp-content/uploads/2021/11/CWTA-Economic-Report-2020-FR.pdf