Skip to main content

Commentaires des membres de notre équipe : Comment renforcer l’alliance

mars 25, 2021

Articles

Nous avons discuté avec Alfredo Tan, premier vice-président, Stratégie, données et produits, Rogers Sports & Média et cadre délégué du Réseau de la communauté asiatique de Rogers, et Camille Gendreau, vice-présidente, Développement organisationnel de la façon dont nous pouvons renforcer l’alliance à l’appui de la communauté asiatique et #StopAsianHate aujourd’hui.

Que voulez-vous que les gens sachent au sujet de la haine à l’endroit des Asiatiques?

Alfredo Tan : Jusqu’à la veille de la pandémie de COVID-19, le discours dominant sur les Asiatiques était celui de la « minorité modèle » : un stéréotype et une hypothèse selon lesquels les Asiatiques bénéficient d’un privilège générique, d’un statut socio-économique et d’une éducation élevés, et que toute discrimination à leur égard ne se produit pas vraiment ou ne semble pas légitime. Tout d’abord, ce stéréotype est loin d’être une réalité pour de nombreux Asiatiques dans le monde. Il contribue à effacer les agressions interpersonnelles très réelles (à la fois implicites et explicites) que nous observons chez les Asiatiques dans la vie de tous les jours. Souvent, bon nombre de ces incidents ne sont pas signalés ou affichés en ligne.

La violence contre les Asiatiques en Amérique du Nord a augmenté de façon exponentielle depuis le début de la pandémie de COVID-19. Au cours de la dernière année, il y a eu une augmentation alarmante du nombre d’attaques contre les membres les plus vulnérables de la communauté asiatique : les personnes âgées et les femmes. Le meurtre récent de huit personnes a suscité la peur, la tristesse et l’impuissance au sein de la communauté asiatique.

Comment pouvons-nous apporter des changements significatifs aujourd’hui?

Alfredo : Le plus grand impact se fait par alliance et cela peut se faire en ne restant pas silencieux, mais en agissant. Premièrement, il faut dénoncer les sentiments anti-asiatiques. Dites que « ce n’est pas correct », que « vous le condamnez » et que « vous croyez que c’est mal ». Dites quelque chose! Les commentaires comme « Kung Flu », « virus chinois », « d’où viens-tu RÉELLEMENT » et « tu parles très bien français » sont racistes et ne devraient pas être tolérés. Il est également important d’interrompre les généralisations. Si quelqu’un dit « Les Asiatiques sont… », dites « Votre généralisation d’une communauté entière basée sur quelques exemples est néfaste ».

Deuxièmement, soutenez la communauté asiatique en amplifiant la cause, suivez et utilisez les mots-clics #StopAsianHate et #HateIsAVirus dans les médias sociaux, et partagez les histoires de ce que vos amis asiatiques vivent.

Pour terminer, agissez! Communiquez avec vos amis asiatiques ou ceux de la communauté et vérifiez comment ils vont. Apprenez à mieux comprendre. Il y a beaucoup d’excellentes ressources pour éduquer les alliés sur ce à quoi ressemble le racisme. Prenez le temps de vous renseigner sur les raisons sous-jacentes des sentiments anti-asiatiques grâce à des ressources comme la page La ville de Toronto lutte contre le racisme envers les Asiatiques (en anglais) et le Guide du Toronto District School Board sur la lutte contre le racisme envers les Asiatiques (en anglais).

Que fait Rogers pour dénoncer le racisme et la discrimination?

Camille Gendreau : Nous voulons que la communauté asiatique, tant au sein de notre entreprise qu’à l’extérieur, sache que nous sommes à ses côtés, que nous sommes à l’écoute et que nous l’appuyons.

Au cours des derniers mois, nous nous sommes vraiment concentrés sur le travail de fond nécessaire à la création d’un milieu de travail favorisant l’inclusion et la diversité. Nous avons créé un espace pour des discussions ouvertes régulières avec les membres de notre équipe faisant partie de groupes à la recherche d’équité. Nous nous sommes concentrés sur l’élimination des préjugés et nous avons travaillé à promouvoir la sensibilisation et l’alliance du haut vers le bas, en remodelant toute notre approche d’inclusion et de diversité avec notre nouvelle stratégie quinquennale.

Bien que nous ayons fait des progrès, notre parcours en matière d’inclusion et de diversité est loin d’être terminé et nous sommes déterminés à continuer d’en faire plus pour nous assurer que tous les membres de notre équipe se sentent à leur place et inclus.