Rogers et Ericsson s’associent pour offrir la technologie 5G aux Canadiennes et aux Canadiens

Retourner à nouvelles

Plusieurs essais réels de la technologie 5G sont effectués au Rogers Centre 

Des essais de la technologie 5G sont prévus dans plusieurs villes; Ottawa étant la prochaine sur la liste

TORONTO, le 16 avril 2018 /CNW/ – Les Canadiens ont fait un pas de plus vers l’accès à la technologie 5G, la prochaine évolution de services sans-fil qui changera la façon dont ils se connectent au monde qui les entoure. Aujourd’hui, Rogers a annoncé un plan pluriannuel du réseau qui comprend une collaboration avec Ericsson, chef de file en Amérique du Nord dans le déploiement de la technologie 5G.

« Nous sommes à l’aube de la cinquième génération de réseaux sans-fil. Tout comme la technologie 4G a donné un coup de fouet à la croissance des secteurs du téléphone intelligent et de l’économie sur demande, la technologie 5G fera de la communication de masse en Internet des objets (IdO) une réalité, bouleversant ainsi la façon dont nous vivons et communiquons, a déclaré Jorge Fernandes, chef de la direction de la Technologie, Rogers Communications. Nous préparons le terrain afin d’occuper une position de chef de file dans le déploiement de la technologie 5G en veillant à disposer de l’infrastructure, du spectre et des partenaires appropriés, en plus de procéder aux investissements nécessaires, afin d’être prêts lorsque l’écosystème le sera. Ericsson a aidé des pionniers dans le domaine de l’infrastructure 5G partout en Amérique du Nord. Nous n’aurions donc pas pu rêver mieux comme entreprise pour nous soutenir dans la mise en place d’un réseau fiable et uniforme offrant à nos clients le rendement et l’uniformité qu’ils recherchent, aujourd’hui comme demain. »

Rogers Centre a accueilli aujourd’hui des entreprises faisant la démonstration en direct des différentes propriétés de la technologie 5G dans le cadre du programme d’essai de cette même technologie de Rogers. Les participants portaient des lunettes de réalité virtuelle pour se lancer des balles l’un à l’autre, magasiner virtuellement dans un magasin et contrôler des robots en temps réel. Rogers a également effectué une démonstration du fonctionnement de l’accès assisté sous licence (LAA) quadribande sur le réseau gigabit LTE afin de montrer comment la technologie LAA offre une large bande passante, simultanément sur de multiples appareils. Rogers Centre constitue un environnement d’essai en conditions réelles idéal, regroupant des milliers d’appareils connectés, formant une enceinte en béton compact et devant servir un grand nombre d’utilisateurs de données lors de périodes de pointe.

« L’avenir de nos entreprises, de nos industries et de nos vies au quotidien sera influencé par la technologie 5G, qui sera offerte par des fournisseurs de services novateurs comme Rogers. » Rogers franchit un pas important aujourd’hui, et nous sommes très heureux d’avoir l’occasion de développer conjointement des services novateurs et de nouvelles expériences client, a déclaré Niklas Heuveldop, directeur du marché nord-américain chez Ericsson. Ericsson travaille sans relâche tous les jours pour faire de la technologie 5G une réalité ici, au Canada, et dans le monde entier. Nous estimons qu’il y aura un milliard d’abonnements au service 5G à l’échelle mondiale d’ici la fin de 2023. »

La première génération de réseaux sans-fil a permis aux consommateurs de faire des appels vocaux. Ils ont ensuite pu envoyer des messages texte avec le réseau 2G, naviguer sur le web avec le réseau 3G et transmettre des données à haute vitesse et diffuser du contenu vidéo en continu grâce à la technologie 4G. Le réseau 5G donnera accès à un nouveau monde, allant bien au-delà des gens. En effet, grâce à l’Internet des objets (IDO), les appareils seront également connectés. En plus d’une vitesse accrue, la technologie sans-fil de cinquième génération permettra aux utilisateurs de profiter d’une connectivité en temps réel, d’une fiabilité constante. Comme la technologie affiche un taux ultra-faible de latence, le délai entre l’envoi d’une requête et la réponse du réseau diminuera théoriquement à une milliseconde, soit 400 fois plus vite qu’un clignement d’œil. La mise en place de cette technologie permettra ainsi une forte hausse du nombre d’appareils connectés et l’utilisation d’un éventail d’applications nécessitant un temps de réponse rapide, comme pour les voitures autonomes, la réalité virtuelle et les innovations IdO à faible consommation d’énergie des villes intelligentes.

Le plan de réseau de Rogers comprend la poursuite du déploiement de son réseau gigabit LTE au moyen de technologies et d’équipement respectant les plus récentes normes 3GPP mondiales, notamment la technique MIMO 4×4, l’agrégation de porteuses à quatre bandes et la modulation 256 QAM. L’entreprise renforcera et condensera également son réseau avec l’ajout de petites cellules et de macrosites partout au Canada. En collaboration avec Ericsson, Rogers effectuera la mise à l’essai de la technologie 5G à Toronto et à Ottawa, ainsi que dans certaines autres villes au cours de la prochaine année.

À propos de Rogers   
Rogers est une société ouverte canadienne de premier plan diversifiée dans les communications et les médias.  Elle est le plus important fournisseur de services sans-fil pour la transmission de voix et de données, et l’un des plus importants fournisseurs canadiens de services de télévision par câble, d’Internet haute vitesse et de téléphonie destinés au grand public et aux entreprises. Par l’intermédiaire de Rogers Média, elle est active dans l’industrie de la radiodiffusion, de la télédiffusion, du téléachat et de l’achat en ligne, de l’édition (magazines grand public et revues spécialisées) et du divertissement sportif. Ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX)  sous les symboles RCI.A et RCI.B et à la bourse de New York (NYSE) RCI).

SOURCE Rogers Communications Canada Inc. – Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Fréquence d’envoi des courriels