Skip to main content

Un moment en 5G à Maxville : Rogers et le Réseau régional de l’Est ontarien annoncent les premières nouvelles tours à offrir la connectivité sans fil dans l’Est de l’Ontario

novembre 7, 2022

Articles

Maxville, une petite communauté agricole de 800 personnes située au sud-est d’Ottawa, a connu un essor fulgurant dans les années 1880 lorsque le Canadian Atlantic Railway y a construit une gare. Le chemin de fer reliait les villages éloignés à leurs voisins, à de plus grandes villes et au reste du monde. Ce fut le cas à Maxville et dans toutes les communautés rurales du pays.

De nos jours, un accès sans-fil fiable est la solution pour offrir ces connexions essentielles.

Rogers est fière de mettre en service les premières nouvelles tours cellulaires construites en partenariat avec le Réseau régional de l’Est ontarien (RREO), offrant ainsi un service mobile 5G à Maxville, Greenfield, Glen Robertson et Wendover, en Ontario, et dans les régions avoisinantes.

Rogers et le RREO ont conclu le plus important partenariat public-privé pour le service sans-fil de l’histoire du Canada, et travaillent ensemble pour offrir une connectivité sans fil aux communautés moins bien desservies de l’Est de l’Ontario. Grâce à ce partenariat, au soutien du RREO et à des subventions gouvernementales de 150 millions de dollars, Rogers investit plus de 300 millions de dollars pour moderniser plus de 300 sites sans-fil en y ajoutant le service 5G et s’engage à en construire plus de 300 nouveaux. Un événement qui aura lieu à Maxville soulignera l’inauguration de la première série de nouvelles tours.

Grâce à ce partenariat, l’infrastructure prendra de l’expansion et fera l’objet d’améliorations, ce qui permettra à 70 000 personnes des 113 municipalités et communautés autochtones de l’Est de l’Ontario de se connecter. Ces nouvelles tours font partie d’un projet pluriannuel qui permettra d’offrir une connectivité sans fil uniforme à 99 % des foyers et des entreprises de l’Est de l’Ontario et de bâtir une infrastructure 5G essentielle pour un avenir plus sûr, plus prospère et plus connecté. Grâce à la 5G et aux nouvelles capacités auxquelles elle donne accès, les fermes de l’Est de l’Ontario peuvent surveiller le bétail et les échantillons de sol, les municipalités locales peuvent améliorer leurs infrastructures et offrir des services de façon plus efficace, et les possibilités d’éducation pour les enfants seront plus grandes.

Avec le temps, le projet créera des emplois locaux et stimulera la croissance économique. Or, la plus importante répercussion étant une sécurité publique accrue, un raccordement fiable aux services d’urgence et l’élimination des zones mortes de signaux cellulaires le long des routes rurales et éloignées, ce qui profite à toute la collectivité.

Ces changements auront une grande incidence sur le quotidien des résidentes et résidents ainsi que des entreprises de l’Est de l’Ontario :

  • 99 % de la zone de demande de la région aura accès au service d’appels vocaux mobiles.
  • 95 % de la zone de demande de la région aura accès à un service qui permet la transmission vidéo à définition standard, l’utilisation typique d’applications mobiles et les appels par applications vidéo.
  • 85 % de la zone de demande de la région aura accès à des services haute définition qui permettent le visionnement en continu de vidéos HD.
  • On s’attend à ce que la couverture des appels vocaux soit constante et fiable sur 11 000 kilomètres de routes principales, notamment sur l’autoroute 401.
  • Plus de 300 millions de dollars ont été injectés dans l’infrastructure locale et 420 millions de dollars dans la croissance économique locale.
  • Plus de 3 000 nouveaux emplois potentiels.

Les villes et communautés de l’Est de l’Ontario qui participent au projet comprennent Kingston, Belleville, Quinte West, Smiths Falls, Gananoque, Prescott, Peterborough, Pembroke, Cornwall, Kawartha Lakes (à palier unique), le comté de Frontenac, le comté de Haliburton, le comté de Hastings, le comté de Lanark, les comtés unis de Leeds et Grenville, le comté de Lennox et Addington, le comté de Northumberland, le comté de Peterborough, les comtés unis de Prescott et Russell, le comté de Prince Edward (à palier unique), le comté de Renfrew et les comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry.

Cette initiative constitue une partie cruciale de l’engagement continu de Rogers à accroître la portée de son service et à améliorer la connectivité pour les communautés moins bien desservies, notamment celles des régions rurales et éloignées.