Skip to main content

Rogers signe une entente visant l’amélioration de l’efficacité énergétique des terminaux numériques

janvier 16, 2017

Articles

 

Rogers est fière d’avoir signé la nouvelle entente sur le rendement énergétique des terminaux numériques dans le cadre de laquelle elle s’engage à améliorer l’efficacité énergétique de ses terminaux télé.

Cette initiative de collaboration volontaire pilotée par l’industrie réunit Rogers ainsi que d’autres fournisseurs canadiens de services télé comme Bell, Cogeco, Shaw et Vidéotron, qui contrôlent collectivement plus de 88 % du marché des services télé. Elle a pour but de réduire considérablement la consommation d’énergie annuelle totale des terminaux au Canada. Précisément, l’initiative vise à faire baisser les émissions annuelles de carbone de plus de 100 000 tonnes, soit l’équivalent de retirer 44 000 véhicules des voies publiques.

L’incidence de cette entente sera observable dès le début, puisqu’au moins 90 % de tous les nouveaux terminaux numériques achetés et installés à compter de 2017 devraient respecter les normes d’efficacité énergétique établies dans l’entente volontaire, ce qui sera avantageux pour un grand nombre d’utilisateurs canadiens de services résidentiels.

Rogers figure parmi les employeurs les plus écologiques du Canada en 2016, et signer l’entente Accord Volontaire Canadien D’Efficacité Énergétique (CEEVA) n’est qu’une des nombreuses mesures que nous avons prises ces dernières années afin de réduire notre empreinte écologique.

 Voici des exemples de la façon dont nous travaillons pour limiter notre empreinte écologique :

  • Nous avons réduit nos émissions de gaz à effet de serre de 3,8 % en 2015 par rapport à l’année précédente.
  • D’ici 2025, nous avons pour objectif de diminuer notre consommation énergétique de 10 % et nos émissions de gaz à effet de serre de 25 % par comparaison avec 2011.
  • En 2015, nous avons remplacé 263 véhicules du parc de Rogers par des modèles plus écoénergétiques. La modernisation a entraîné une baisse de la consommation d’essence de 29 212 litres et réduit les émissions de gaz à effet de serre de 67 tonnes.
  • En 2015, nous avons réduit notre consommation totale de papier de 21,3 % par rapport à l’année précédente.

Pour restreindre son empreinte écologique, Rogers a entrepris d’autres importants projets en milieu de travail sur plusieurs années, qui portent notamment sur l’amélioration des programmes de recyclage ainsi que de l’efficacité énergétique de l’alimentation électrique et de l’éclairage.

Pour en savoir plus sur les initiatives environnementales de Rogers, consultez notre Rapport sur la responsabilité sociale d’entreprise.

Pour en apprendre davantage au sujet de l’entente sur le rendement énergétique des terminaux numériques, consultez le site de CEEVA (en anglais).