Nouvelles et idées
Tous les articles

Rogers règle les derniers détails du financement de l'achat du spectre de 700 MHz, le nec plus ultra des fréquences, à des taux d'intérêt qui n'ont jamais été aussi bas

Le spectre de 700 MHz offrira aux clients une expérience vidéo par
excellence à long terme.

TORONTO, le 10 mars 2014 /CNW/ – Rogers Communications a annoncé
aujourd’hui qu’elle a conclu les transactions de financement
concomitant en devises canadiennes et américaines qu’elle avait
annoncées plus tôt et que le total s’élève à environ 2,1 milliards $. 
Conjugué à l’encaisse et à d’autres sources d’emprunt, le produit net
de ces transactions servira à financer des licences de 20 ans pour deux
spectres contigus appariés, le nec plus ultra en matière de fréquences,
acquis lors de la récente mise aux enchères du spectre de 700 MHz. 

« Nous visions ce spectre et nous l’avons eu, car nous savons que nos
clients en profiteront au cours des vingt prochaines années, et
probablement au-delà. Non seulement nous avons obtenu le spectre que
nous voulions pour nos clients, mais nous avons aussi bénéficié d’un
financement à long terme de 2,1 milliards $ pendant 30 ans à des taux
parmi les plus bas que nous ayons jamais connus, avec un taux d’intérêt
moyen s’élevant à seulement 3,9 %. De plus, nous avons réalisé cet
investissement à long terme tout en maintenant nos notes de crédit pour
les dettes de premier rang de Baa1/BBB+/BBB+, telles qu’attribuées
respectivement par Moody’s, Standard and Poor’s et Fitch, illustrant
ainsi leur confiance envers cet investissement et Rogers », a affirmé
Anthony Staffieri, chef de la direction des Finances, Rogers
Communications.

Rogers investira 3,29 milliards $ afin d’acquérir ce spectre de grande
valeur qui répondra aux besoins des clients des régions rurales et
urbaines. Le fait d’avoir deux blocs de spectre contigus appariés dans
presque tous les marchés géographiques clés du Canada permettra à
Rogers d’y déployer un spectre de 20 MHz, ce qui améliorera la
couverture du réseau et rehaussera l’expérience vidéo sans-fil.

L’acquisition de spectre dans la bande des fréquences les moins élevées
offrira des avantages additionnels aux clients. En effet, puisque les
appareils LTE qu’offre actuellement Rogers fonctionnent déjà dans la
bande moins élevée de 700 MHz, tous les clients de Rogers ayant des
appareils LTE pourront profiter de nos réseaux améliorés dès que le
nouveau spectre sera déployé. Le déploiement commencera en 2014.

Les financements concomitants conclus aujourd’hui sont composés de
750 millions $US de billets de premier rang à 5,00 % échéant en 2044,
de 250 millions $ de billets de premier rang à taux variable échéant en
2017, de 400 millions $ de billets de premier rang à 2,80 % échéant en
2019 et de 600 millions $ de billets de premier rang à 4,00 % échéant
en 2024.   Comme nos autres dettes garanties libellées en dollars
américains, l’intérêt et le principal des billets libellés en dollars
américains d’aujourd’hui sont entièrement couverts quant aux
fluctuations du taux de change pendant tout le cours de validité des
billets de premier rang.

Au sujet de la Société :
Rogers Communications est une société canadienne diversifiée œuvrant
dans l’industrie des communications et des médias. Sa division Rogers
Sans-fil, le plus important fournisseur de services sans-fil au pays,
offre la communication sans fil Voix et données. Rogers Câble, une
autre de ses filiales, est l’un des plus importants fournisseurs
canadiens de télévision par câble, d’accès à Internet haute vitesse et
de téléphonie par câble à l’intention des consommateurs et des
entreprises. Par l’intermédiaire de Rogers Média, elle est active dans
l’industrie de la radiodiffusion, de la télédiffusion, du téléachat, de
l’édition (magazines grand public et revues spécialisées) et du
divertissement sportif. Rogers est inscrite à la Bourse de Toronto
(TSX) sous les symboles RCI.a et RCI.b et à la bourse de New York
(NYSE) sous le symbole RCI. Pour en savoir davantage sur Rogers et les
sociétés de son groupe, consultez www.rogers.com.

Mise en garde relativement aux déclarations prospectives, risques et
hypothèses

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni ne
sollicite une offre d’achat d’aucun titre dans quelque juridiction que
ce soit. Les titres ne peuvent être offerts ni vendus aux États-Unis en
l’absence d’une inscription ou d’une exemption applicable aux exigences
d’enregistrement conformément aux lois et règlements en vigueur aux
États-Unis.

Ce communiqué contient des « renseignements de nature prospective » au
sens des lois sur les valeurs mobilières en vigueur relativement à des
hypothèses concernant la finalisation de l’acquisition et le
déploiement subséquent du spectre sans-fil, tel que décrit ci-dessus. 
Il faut noter que toute information prospective est, par définition,
assujettie à des changements et incertitudes et que les résultats réels
peuvent différer sensiblement de ceux qui figurent dans l’information
prospective. Un certain nombre de risques, d’incertitudes et d’autres
facteurs peuvent amener les résultats et événements réels à différer
sensiblement des résultats exprimés ou projetés dans l’information
prospective ou entraîner la modification de nos objectifs, stratégies
et intentions actuels, y compris, mais sans s’y limiter, une
distribution du spectre par Industrie Canada à la suite de la mise aux
enchères, ou encore des enjeux opérationnels, technologiques ou
financiers liés au déploiement d’un tel spectre. Bon nombre de ces
facteurs sont indépendants de notre volonté ainsi que de nos attentes
ou de nos connaissances actuelles. Si un ou plusieurs de ces facteurs
se concrétisaient, ou si nos objectifs, stratégies ou intentions
changeaient ou encore si d’autres éléments, notamment des hypothèses,
sur lesquels se fonde l’information prospective se révélaient inexacts,
nos résultats réels et nos plans pourraient différer sensiblement de ce
que nous prévoyons actuellement. Nous mettons donc en garde les
investisseurs d’évaluer avec toute la prudence nécessaire les
déclarations contenant de l’information prospective et les avertissons
qu’il serait déraisonnable de se fier à de telles déclarations pour
établir des droits concernant les résultats futurs et les plans. Nous
n’assumons aucune obligation (et nous nions toute telle obligation) de
mettre à jour et de modifier les déclarations contenant de
l’information prospective ou les facteurs et hypothèses sur lesquels
elles se fondent, que ce soit en raison de nouvelles informations,
d’événements futurs ou de quelque fait que ce soit, sauf si la loi
l’exige. Toute l’information prospective contenue dans ce communiqué
est visée par les avertissements aux présentes.

SOURCE Rogers Communications Inc. – Français