Skip to main content

Rogers dévoile le nouveau Conseil consultatif de THINKLab, le centre national d’excellence en technologie et en ingénierie qui sera créé à Calgary

avril 28, 2022

Nouvelles

Le Conseil consultatif de l’Ouest canadien orientera le nouveau centre dans ses activités de formation de personnes nouvellement diplômées et de création d’un bassin de main-d’œuvre technique hautement qualifiée qui pourra rester au Canada et y travailler

Une fois la fusion proposée avec Shaw conclue, THINKLab offrira au secteur technologique en croissance rapide de Calgary 500 postes qui seront axés sur l’ingénierie, les réseaux, le numérique et les TI

Ce projet fait partie de l’engagement pluriannuel de 6,5 milliards de dollars visant à investir dans l’Ouest canadien dans le cadre de la fusion de Rogers et de Shaw, dont 1 milliard de dollars pour la connectivité dans les régions rurales, éloignées et autochtones

CALGARY, Alberta, le 28 avril 2022 – Rogers a présenté aujourd’hui les membres de son Conseil consultatif de spécialistes chargé de superviser le centre national d’excellence en technologie et en ingénierie qui sera établi au cœur de Calgary une fois la fusion proposée avec Shaw Communications conclue. Le projet THINKLab de Rogers réunira des responsables d’établissements d’enseignement, des personnes spécialisées dans la conception et des partenaires de recherche qui favoriseront des solutions technologiques canadiennes au profit des consommateurs et consommatrices et des entreprises, tout en stimulant la compétitivité du Canada.

Le nouveau Conseil consultatif de THINKLab de Rogers guidera et appuiera les décisions stratégiques visant à réaliser le mandat de THINKLab en mettant l’accent sur la formation des talents, le recrutement et le perfectionnement. Les membres du conseil inaugural représentent d’importantes associations universitaires et économiques de la Colombie-Britannique et de l’Alberta :

  • Deborah Yedlin, chef de la direction, Chambre de commerce de Calgary
  • Bill Rosehart, doyen, Schulich School of Engineering, Université de Calgary
  • Laura Jo Gunter, chef de la direction, Northern Alberta Institute of Technology (NAIT)
  • Kory Wilson, directrice générale, Initiatives et partenariats pour les Autochtones, British Columbia Institute of Technology
  • Bala Kathiresan, président et chef de la direction, BCNET
  • Rhys Andrews, vice-président, Éducation, Selkirk College
  • Robert Rohling, professeur et directeur, Institute for Computing, Information and Cognitive Systems, Université de la Colombie-Britannique

Une fois la fusion proposée avec Shaw conclue, la création de THINKLab permettra de recruter 500 spécialistes du secteur de la technologie qui se joindront à l’équipe Technologie de Rogers partout au pays et qui contribueront au mandat de l’entreprise, soit de créer des occasions d’affaires grâce à la technologie et de faire croître le bassin de talents du Canada. Les postes spécialisés en technologie seront axés sur l’ingénierie et la prestation technique dans l’ensemble des réseaux, du numérique et des TI pour la société issue du regroupement. Ces spécialistes se concentreront sur les technologies 5G, DOCSIS et de fibre optique, les services numériques et en nuage, l’analyse des données, le traitement des données à la périphérie à accès multiples, l’apprentissage machine, l’intelligence artificielle, l’IdO et la cybersécurité.

THINKLab mise sur l’investissement national de plus de 25 millions de dollars de Rogers dans la recherche et le développement en 5G. Cet investissement comprend des partenariats stratégiques avec des établissements canadiens de premier plan comme l’Université de la Colombie-Britannique, l’Université de Calgary, Communitech, le Collège Sheridan, la Toronto Metropolitan University (précédemment l’Université Ryerson), et l’Université de Waterloo. Après la conclusion de la fusion, les relations actuelles de Shaw avec le NAIT, l’Institut des technologies du Sud de l’Alberta et l’Université Mount Royal seraient intégrées à THINKLab, et le centre développerait de nouvelles relations avec des établissements d’enseignement postsecondaire comme le Selkirk College.

L’union proposée entre Rogers et Shaw permettra à l’entreprise fusionnée d’accélérer les investissements multigénérationnels nécessaires pour combler le fossé numérique plus rapidement que si les deux entreprises travaillaient séparément. Notamment, elle investira 2,5 milliards de dollars pour l’expansion des réseaux 5G et créera un nouveau fonds pour la connectivité en milieu rural et autochtone de 1 milliard de dollars afin d’offrir une connectivité fiable et à haute vitesse à un plus grand nombre de communautés dans l’Ouest canadien.

Citations

« C’est avec grand plaisir que nous vous présentons les membres de notre nouveau Conseil consultatif, qui sont chacun et chacune spécialiste et leader dans leur domaine respectif. Ces personnes nous aideront à orienter cet important centre technologique et technique. THINKLab tirera parti de l’incroyable bassin de talents de l’Ouest canadien, tout en réunissant les personnes les plus talentueuses d’universités du pays afin de faire des recherches, ainsi que de mettre au point et d’offrir une infrastructure et des services technologiques de pointe à la population canadienne. »
– Jorge Fernandes, chef de la direction de la Technologie, Rogers Communications, et chef du projet THINKLab de Rogers

« Il s’agit d’un vote de confiance envers l’Alberta; le projet THINKLab de Rogers met en valeur nos forces en tant que province novatrice. Ces 500 nouveaux postes dans les domaines de l’ingénierie et des TI s’inscrivent dans notre lancée en tant que destination mondiale pour les investissements et les emplois dans notre secteur technologique en plein essor. »
Jason Kenney, premier ministre de l’Alberta

« La création de THINKLab à Calgary est un autre signe clair de la confiance envers le secteur technologique florissant de notre ville. Le secteur continuant de prendre de l’expansion, il est essentiel que nous formions un bassin de main-d’œuvre qualifiée pour en alimenter la croissance. Cette collaboration novatrice contribuera à renforcer la compétitivité de Calgary en formant et en attirant encore plus de professionnelles et professionnels qualifiés pour répondre à la demande de l’industrie. »
Jyoti Gondek, mairesse de Calgary

« Le secteur des technologies de Calgary, en pleine croissance, continue de livrer une concurrence mondiale pour attirer des talents. Une façon essentielle de nous assurer d’avoir les compétences et les talents nécessaires pour combler les lacunes et accélérer notre potentiel économique est de perfectionner les talents et de parfaire leurs compétences. THINKLab de Rogers est un investissement important qui nous permettra de relever ces défis pressants et de saisir plus rapidement les occasions économiques qui se traduiront par une croissance forte, soutenue et diversifiée qui profitera à Calgary et à l’Alberta. »
Deborah Yedlin, présidente et chef de la direction, Chambre de commerce de Calgary

« Avec le secteur des technologies qui prend de l’expansion à Edmonton, à Calgary et dans l’Ouest canadien, nous avons besoin d’une main-d’œuvre qualifiée pour stimuler les affaires et notre économie. La création de 500 emplois dans le secteur de la technologie par THINKLab s’inscrit parfaitement dans la mission du NAIT qui consiste à former des talents hautement qualifiés au moyen d’une formation polytechnique. Compte tenu de notre objectif commun, je suis honorée de me joindre au premier Conseil consultatif de THINKLab de Rogers. »
Laura Jo Gunter, présidente et chef de la direction, NAIT 

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué comprend des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, y compris des énoncés sur l’échéancier potentiel et l’obtention des approbations nécessaires des autorités de réglementation, ainsi que sur l’échéancier prévu de clôture de la Transaction.

Il faut noter que toute information prospective est, par définition, susceptible d’être modifiée et demeure incertaine et que les résultats réels pourraient différer de manière significative de ceux exprimés ou sous-entendus dans l’information prospective.

Un certain nombre de risques et d’incertitudes ainsi que d’autres facteurs pourraient faire différer sensiblement les résultats et événements réels de ceux qui figurent dans l’information prospective ou pourraient susciter un changement dans nos objectifs, stratégies et intentions actuels. Les lecteurs doivent se reporter aux rapports déposés publiquement par Rogers et Shaw pour une description de ces hypothèses et risques. Aussi, nous invitons les investisseurs à faire preuve de prudence dans l’examen des énoncés qui contiennent de l’information prospective et les avertissons qu’il ne serait pas raisonnable de considérer que ces énoncés créent des droits à l’égard de nos résultats ou de nos plans futurs. Nous ne pouvons garantir que l’information prospective se concrétisera et nous conseillons aux lecteurs de ne pas s’y fier indûment. L’information prospective figurant dans le présent communiqué de presse ne représente les attentes qu’en date des présentes et elle peut changer par la suite. 

L’information prospective est incluse dans les présentes afin de fournir des renseignements sur la Transaction proposée dont il est question plus haut et sur son incidence éventuelle. Le lecteur est prié de tenir compte du fait que cette information pourrait ne pas convenir à d’autres fins. La réalisation de la Transaction proposée susmentionnée est assujettie à certaines conditions de clôture, aux droits de résiliation ainsi qu’à d’autres risques et incertitudes, y compris, sans limitation, certaines approbations des autorités de réglementation. Ainsi, rien ne peut garantir que la Transaction proposée aura lieu ni qu’elle aura lieu selon les modalités envisagées dans le présent communiqué. La Transaction proposée pourrait être modifiée, restructurée ou résiliée. 

Tous les énoncés prospectifs sont formulés conformément aux dispositions d’exonération des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières applicables. Rogers et Shaw ne sont pas tenues (et elles déclinent expressément toute obligation) de mettre à jour ou de modifier les énoncés contenant de l’information prospective ou les hypothèses ou éléments sur lesquels ceux-ci sont fondés, notamment en raison de nouveaux renseignements ou de faits nouveaux, sauf dans la mesure requise par la loi. Toute l’information prospective paraissant dans le présent communiqué est assujettie à cette mise en garde.

À propos de Rogers
Rogers est une entreprise canadienne de premier plan dans le domaine de la technologie et des médias. Elle fournit des services de communication et de divertissement de calibre mondial au grand public et aux entreprises grâce à ses réseaux primés. Notre fondateur, Ted Rogers, a acheté sa première station de radio, CHFI, en 1960. Aujourd’hui, nous nous engageons à fournir les meilleurs services de l’industrie en matière de sans-fil, de câble, de sports et de médias à des millions de gens partout au Canada. Ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous les symboles RCI.A et RCI.B et à la Bourse de New York (NYSE) sous le symbole RCI. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter : www.rogers.com ou http://investisseurs.rogers.com.

Pour en savoir plus
media@rci.rogers.com
1‑844‑226‑1338