Skip to main content

Rogers déçue de la décision du CRTC quant aux tarifs définitifs de gros pour la large bande

août 19, 2019

Nouvelles
TORONTO, le 19 août 2019 – Rogers Communications a déclaré aujourd’hui qu’elle était très déçue de la décision du CRTC de réduire considérablement les tarifs de gros groupés que les revendeurs d’accès Internet tiers paient pour accéder aux réseaux à large bande au Canada. Les tarifs définitifs ne tiennent pas compte du coût réel de la construction et de l’expansion des réseaux à large bande de calibre mondial du Canada et auront certainement une incidence sur les investissements futurs de Rogers dans le réseau. À la suite de la décision du CRTC, Rogers prévoit comptabiliser une charge d’environ 140 millions de dollars au cours du présent trimestre pour expliquer l’incidence rétroactive de la réduction des tarifs. L’entreprise détermine maintenant les prochaines étapes, y compris un examen de tous les investissements futurs dans les communautés rurales et éloignées. La décision du CRTC fait suite à une récente étude de marché du Bureau de la concurrence selon laquelle le Canada est bien servi par des réseaux à large bande de calibre mondial. L’étude met également en garde contre les conséquences négatives sur les investissements si les tarifs de gros pour l’accès aux services ne sont pas établis à un niveau adéquat. À propos de Rogers Rogers est une fière entreprise canadienne dont l’objectif est de donner plus de possibilités aux Canadiennes et aux Canadiens au quotidien. Notre fondateur, Ted Rogers, a acheté sa première station de radio, CHFI, en 1960. Rogers a évolué et occupe une position de chef de file dans le domaine de la technologie et des médias. Elle est vouée à offrir le meilleur service sans-fil, résidentiel et médiatique aux gens et aux entreprises d’ici. Ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous les symboles RCI. A et RCI.B et à la Bourse de New York (NYSE) sous le symbole RCI. Pour en savoir plus sur nous, consultez aproposde.rogers.com.