Skip to main content

Programme des employés bénévoles de Rogers: Kara Lea Douglas

juin 28, 2016

Articles

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par : Kara Lea Douglas, adjointe administrative de Laurel MacKay‑Lee, The Shopping Channel,  L’équipe de marchandisage, The Shopping Channel
Nom de l’organisme de bienfaisance : Eden Food For Change

 

Qu’est-ce qui vous a incité à participer au Programme des employés bénévoles de Rogers?
Nous avons décidé en équipe d’appuyer un organisme de bienfaisance exerçant ses activités dans la collectivité où nous vivons et travaillons. Après avoir fait des recherches sur diverses options, nous avons décidé d’offrir notre temps à l’organisme Eden Food for Change de Mississauga. Nous avons d’abord été épatés d’apprendre qu’il ne s’agissait pas d’une banque alimentaire ordinaire. Le credo de l’organisation, soit Think Outside the Can, représente bien sa philosophie unique et novatrice. Elle offre chaque semaine aux clients une boîte de produits qui complète leurs allocations d’aliments secs et en conserve. Eden propose également à ses clients des cours de cuisine interactifs afin de leur apprendre à combiner les aliments frais avec les aliments en conserve pour offrir des repas équilibrés à leur famille.

Qu’avez-vous fait pendant cette journée?
En groupes de 10, l’équipe de marchandisage a passé un total de trois demi-journées à Eden Food for Change. Chaque séance a commencé par une visite des installations. On nous a ensuite présenté les gens à l’origine de l’organisation et donné un aperçu des programmes offerts et de la clientèle cible, du nombre estimé de visites par client et des principaux besoins actuels. Nous en avons appris davantage sur les programmes de soutien uniques de l’organisation et avons découvert quelles sont les ressources nécessaires pour soutenir ses activités quotidiennes. Après notre séance d’information, nous avons immédiatement commencé nos tâches avec ardeur.

Racontez-nous votre journée!
Jour 1 : Les bénévoles ont préparé trois soupes à partir d’ingrédients de base et ont produit plusieurs centaines de litres de soupe avec l’aide du chef d’Eden Food for Change, qui était sur place. Nous étions très fiers de savoir que nous préparions des soupes consistantes qui serviraient à nourrir plus de 300 personnes pendant les longs mois d’hiver. Nous étions tristes à la fin de la journée, mais impatients de commencer la planification pour l’an prochain.

Jours 2 et 3 : Les bénévoles ont déchargé huit palettes de dons de nourriture et de produits de soins personnels et ont trié de nouveau les produits selon les catégories de l’entrepôt. Pendant le tri, nous avons compris l’importance des dons tout au long de l’année. Les tablettes sont souvent presque vides en juillet et en août, car les élans de dons pour l’Action de grâces, Noël et Pâques ne suffisent pas à répondre aux besoins de l’organisme pendant toute l’année. Par conséquent, nous savions qu’il nous fallait planifier un don au début de juillet pour faire notre part.

 

Quel a été votre moment favori de votre expérience de bénévolat?
L’aspect le plus intéressant de l’expérience était de savoir que nous faisions une différence pour de nombreuses familles. Nous avons été heureux de contribuer directement à offrir des repas nutritifs à des gens en ayant vraiment besoin.

Diriez-vous que cette expérience vous a apporté quelque chose?
C’est indéniable et impossible à mesurer. L’expérience nous a rapprochés en tant que groupe et nous a permis d’apprendre à connaître nos pairs en dehors du milieu de travail habituel. Surtout, je sais que l’expérience nous a profondément touchés et a changé nos perceptions quant au fonctionnement et à la clientèle des banques alimentaires. Nous avons tous été très fiers d’avoir l’occasion d’aider notre collectivité et sommes impatients de poursuivre notre travail de soutien.