Skip to main content

Entretiens avec nos stagiaires d’été : Sumaya Abdisalam et Victoria Agius, stagiaires d’été chez Rogers, racontent leur parcours dans le cadre du programme coop

août 26, 2021

Articles

Rédigé par : Sumaya Abdisalam, stagiaire, Communications d’entreprise

Le programme estival de stages coop de Rogers offre aux étudiants de niveau postsecondaire la possibilité d’acquérir une expérience concrète dans leur domaine d’intérêt, en travaillant aux côtés de leaders de l’industrie qui soutiennent leur croissance et leur perfectionnement.

En mai dernier, j’ai entamé mon parcours comme stagiaire en communications dans le cadre du programme estival de stages coop, et j’ai été immédiatement accueillie à bras ouverts. J’ai vécu une expérience fantastique cet été! J’ai rencontré beaucoup de gens formidables et j’ai acquis de la confiance en moi et en mes compétences. Je travaille avec une équipe incroyable qui m’encourage à venir travailler chaque jour sans compromettre qui je suis. J’ai également pu tisser des liens d’amitié avec d’autres étudiants que j’ai rencontrés grâce au programme.

Sumaya Abdisalam

Pour clore l’été, je vais m’entretenir avec différents stagiaires du programme dans l’entreprise pour recueillir des témoignages sur leur expérience. Aujourd’hui, je discute avec Victoria Agius, qui nous parle de son parcours chez Rogers.

Parle-nous de toi

Je m’appelle Victoria Agius et je suis étudiante à l’Université Sir Wilfrid Laurier, dans le programme de communications. J’en suis à ma quatrième et dernière année, et j’ai vraiment adoré mon passage là-bas.

Un employé de Rogers connaissait mon intérêt et ma passion pour les communications. C’est lui qui m’a recommandé le programme d’été et m’a encouragé à présenter ma candidature. C’est mon deuxième été chez Rogers en tant que stagiaire en communications, et c’est vraiment formidable! En dehors du travail, une de mes passions est la lecture. J’adore ça et je suis toujours à la recherche d’un bon livre.

À quoi ressemble une journée typique au travail pour toi?

Une journée typique pour moi commence par un café, sans exception! Je fais partie de l’équipe des Communications internes, donc je travaille sur la communication avec nos employés. L’une de mes tâches consiste à créer du contenu pour la Zone Rogers, le site destiné à nos employés. Je travaille également beaucoup sur nos communications en matière d’inclusion et de diversité, et je collabore avec les groupes de soutien pour les employés afin de fournir des renseignements sur l’aide que nous offrons aux membres de notre équipe.

Habituellement, j’ai des réunions le matin avec mon équipe où nous discutons de la journée ou de la semaine à venir et de ce qui doit être accompli. À partir de là, je fais une liste de ce que je dois faire pour la journée et je m’y mets. J’ai un temps réservé pour ma pause du midi et j’aime aller me promener pour me vider l’esprit. C’est quelque chose que tout le monde dans mon équipe aime faire.

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui souhaite participer à ce programme?

Le conseil que je leur donnerais est de foncer! Tout le monde chez Rogers est tellement amical et d’un grand soutien. C’est très facile de joindre quelqu’un et de poser des questions. Ce programme est aussi formidable parce que tout le monde accorde vraiment de la valeur à nos idées et à notre opinion. Ce n’est pas le genre d’emploi d’été qui se résume à aller chercher le café pour l’équipe. Nous faisons un travail vraiment significatif.

Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise cet été?

J’ai appris tellement de choses cet été qu’il est difficile de choisir la plus importante. En tant que jeune professionnelle, mon plus grand obstacle est le doute envers moi‑même. Ce que j’ai appris cet été et que je garderai toujours avec moi, c’est comment faire face à cet obstacle. J’ai eu l’occasion de participer à une table ronde pour nos nouveaux diplômés, et notre chef de la direction des Communications a dit trois choses sur le doute de soi. La première était que ça touche tout le monde; personne n’est à l’abri du doute de soi. Ensuite, le contenu apporte la confiance. Si on est préparé et qu’on détient les renseignements nécessaires, on n’a pas besoin de douter de soi. La dernière chose qu’elle a dite, c’est que parfois, il faut revêtir son costume d’adulte et passer à l’action. Ça m’a fait rire, mais c’était tellement vrai. Ses paroles sur le doute de soi m’ont donné plus de confiance dans mon travail et mes idées, et c’est quelque chose que je vais garder avec moi pour le reste de ma carrière.

Pour en savoir plus sur le programme estival de stages coop, consultez le https://campus.rogers.com/fr/stages-pour-etudiants/ et revenez nous voir au cours des prochaines semaines pour lire les témoignages des stagiaires d’été de différents secteurs de l’entreprise!