Skip to main content

Moment no 3 : 680 AM

Fidèle au poste : le passage à la radio AM avec 680

Lorsque Ted Rogers crée son entreprise en lançant la première station de radio FM au Canada, CHFI, seuls 5 à 10 % des auditeurs possèdent un récepteur FM.  La radio AM domine les ondes – et la station CHFI pourrait profiter d’une « station sœur » AM pour avoir de la promotion, le temps que la nouvelle technologie FM s’impose.  La solution?  Le lancement de la station CHFI-AM 1540 à diffusion simultanée le jour, le 8 août 1962.

Alors que les familles se réunissent pour regarder la télévision, la radio évolue, devenant une expérience plus personnelle et individuelle. Ted veut rejoindre chaque auditeur de radio – à tout moment de la journée.  Mais il y a un problème : aucun numéro de fréquence AM n’est disponible pour une nouvelle station à Toronto pour fonctionner 24 heures sur 24.

Voir les obstacles comme des occasions à saisir

Comme il l’a fait à maintes reprises, Ted s’entoure d’experts qui rendent l’impossible, possible.  Ses ingénieurs identifient le 680 comme la fréquence AM avec le moins d’obstacles à surmonter – il suffit de contourner le 680 CHLO au sud-ouest, à St Thomas en Ontario; et le 680 WRVM au sud-ouest, à Rochester dans l’état de New York.

Les schémas montrent que les émetteurs au sud et à l’ouest de Toronto peuvent transmettre le signal dans la ville sans causer d’interférences sur les autres marchés – du moins en théorie.  La réalité est toute autre.  Ted persiste.  Il doit faire en sorte que ces stations changent de fréquence – ce qu’il accomplit grâce à des investissements communautaires et à des campagnes de marketing pour aider à assurer le succès local de ces stations.  Un autre obstacle se dresse : les régulateurs n’ont pas encore accordé à Rogers la licence pour le 680. Ils le feront éventuellement, évaluant que la maximisation du spectre sur les marchés clés est dans l’intérêt du public.

Évoluer au fil du temps

En 1963, CHFI-AM se syntonise sur le 680 et du contenu est bientôt diffusé 24 heures sur 24.  En 1971, la station est rebaptisée CFTR – « TR » en hommage au défunt père de Ted – et en 1972, elle adopte le format musical Top 40 pour devenir la station no 1 du marché.  Alors que le contenu musical migre sur les ondes FM, 680 passe à son format actuel de diffusion de nouvelles en 1993.

60 ans à relier les Canadiens entre eux

Il y a soixante ans, Ted Rogers fondait Rogers pour relier les Canadiens aux personnes, aux lieux et aux choses qui comptent le plus. Chaque jour, nous rendons hommage à sa détermination à toute épreuve pour donner plus de possibilités aux Canadiens.