Skip to main content

Comment un employé a rallié les membres de son équipe pour égayer la vie des aînés.

Il n’y a pas de doute que nous venons de vivre une année des plus éprouvantes, et c’est particulièrement vrai pour les personnes âgées. Mark Calla, un chef d’équipe du Soutien technique à Montréal, l’a réalisé et s’est engagé à tisser des liens avec les aînés de sa communauté d’une façon tout à fait unique. 

Depuis ses débuts chez Rogers en février 2018, Mark est un membre actif de sa communauté, offrant de son temps à des organismes comme Moisson Montréal et le YMCA Pointe-Saint-Charles dans le cadre des Journées Générosité partagée de Rogers.

Alors que les effets de la COVID-19 se faisaient de plus en plus sentir, entre autres chez les gens plus à risque comme les personnes âgées, Mark et ses collègues se sont mis à la recherche de moyens créatifs pour réduire le sentiment de solitude et d’isolement des aînées de sa communauté. Mark a ainsi découvert le Centre Cummings, une organisation montréalaise qui a pour mission de favoriser l’épanouissement des adultes de 50 ans et plus et d’améliorer leur qualité de vie au moyen de programmes dirigés par des bénévoles.

En raison des restrictions liées à la pandémie, les membres de cette communauté ne pouvaient plus participer à leurs activités préférées. Le Centre Cummings a donc modifié son approche en lançant des occasions de bénévolat virtuel. Cette initiative permet de jumeler des bénévoles à des aînés avec qui ils communiqueront chaque semaine, par téléphone ou appel vidéo, pour leur tenir compagnie – le tout virtuellement!

Mark s’est senti interpellé par cette démarche créative et a contacté la directrice des services du bénévolat du Centre, Lynn Gordon, pour lui faire part de notre défi 60 000 heures de bénévolat dans le cadre du Projet 60. Lynn était ravie de pouvoir accueillir l’équipe Rogers, alors Mark s’est affairé à rallier ses collègues du Soutien technique.

Sans hésitation, 15 spécialistes ont saisi l’occasion de s’inscrire au bénévolat virtuel. « Les aînés auxquels on parle sont tellement reconnaissants, observe Mark. En créant ce lien, surtout dans un contexte de confinement, on sent qu’on embellit vraiment leur journée, et c’est très touchant. »

En seulement quelques mois, Mark a donné plus de 35 heures au Centre Cummings, et malgré cela, la mission de l’organisation continue de l’inspirer et de le motiver. « Le bénévolat, j’ai ça dans le sang, explique Mark, et c’est quelque chose que tout le monde peut faire. »

Cette initiative s’est révélée d’autant plus importante pendant le temps des Fêtes, alors que les rassemblements étaient restreints au Québec. Grâce à ses appels hebdomadaires, Mark remonte le moral des membres de la communauté et les réconforte durant cette période difficile de leur vie. « C’était un sentiment extraordinaire », raconte Mark.

« Ils ont apporté un soutien incroyable aux aînés de notre communauté, souligne Lynn. Je suis vraiment satisfaite de cette nouvelle relation avec Rogers Communications. Nous sommes tous impatients de collaborer de nouveau avec Mark et son équipe. »

Réconforter les gens qui en ont besoin grâce à des personnes comme Mark.

L’une des façons dont Rogers aide à faire d’ici un meilleur pays.