Skip to main content

Ce que vous devez savoir sur les transferts frauduleux et les échanges de carte SIM

Il s’agit de deux types de fraudes relativement nouvelles au Canada, où les escrocs ciblent vos renseignements personnels pour se faire passer pour vous et accéder à vos comptes bancaires et autres comptes liés à votre téléphone. Ces fraudeurs font des demandes de transfert de numéro de téléphone vers un autre fournisseur de services sans-fil ou demandent aux fournisseurs de services d’échanger des cartes SIM afin d’avoir accès à votre numéro de téléphone.

Une fois qu’ils auront pris le contrôle de votre numéro, ils auront accès à tous les services que vous avez associés à votre téléphone : comptes bancaires, courriels, photos, appels téléphoniques, messages texte, etc. Ils peuvent alors utiliser la fonction « mot de passe oublié » et utiliser le code de vérification qu’ils reçoivent pour modifier les mots de passe et prendre le contrôle de vos comptes en ligne.

Comment ça fonctionne?

Tous les exploitants de réseau utilisent le même système de transfert de numéro, lequel est établi par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) afin que les clients puissent facilement passer à un autre fournisseur de services et conserver le même numéro de téléphone.

Les fraudeurs commencent par essayer de trouver des renseignements à votre sujet – votre nom, votre numéro de téléphone et tout autre renseignement qu’ils peuvent trouver. Ils recherchent ces renseignements sur les réseaux sociaux ou peuvent vous piéger en vous envoyant des messages texte ou des courriels d’hameçonnage, ou même en vous téléphonant.

Une fois qu’ils disposent de suffisamment de renseignements personnels, ils passent à l’étape suivante, c’est-à-dire qu’ils prennent le contrôle de votre numéro de téléphone, soit par transfert du numéro, soit par l’échange de la carte SIM. Dans le cas du transfert frauduleux, ils demanderont que votre numéro soit transféré à un autre fournisseur. Les échanges de cartes SIM sont un peu différents, mais servent le même objectif. Votre carte SIM relie votre numéro de téléphone et le service mobile à votre téléphone. Les fraudeurs demandent donc que votre compte soit associé à une nouvelle carte SIM qui est en leur possession.

Mesures que nous prenons pour vous protéger

Nous mettons en place un nouveau processus, élaboré avec d’autres fournisseurs de services sans-fil, pour empêcher les fraudeurs de procéder à des transferts non autorisés. À présent, lorsqu’un autre fournisseur reçoit une demande de transfert d’un numéro de téléphone Rogers, Fido ou chatr, ce nouvel opérateur envoie un avis à Rogers qui, à son tour, transmet au client un message texte.

Le client doit laisser son téléphone allumé pour recevoir le message texte et confirmer la demande en répondant OUI. S’il ne répond pas dans les 90 minutes, le transfert n’aura pas lieu. Cette méthode s’appuie sur une mesure que nous avons mise en place l’automne dernier lorsque nous avons commencé à envoyer des avis par message texte pour les demandes de transfert. Nous disions aux clients de communiquer avec nous s’ils n’avaient pas demandé que leur numéro soit transféré.

Le message texte ressemble à ceci :

Info Rogers : Nous avons reçu une demande pour le transfert de votre numéro de sans-fil à un autre fournisseur de services. Pour approuver le transfert, veuillez répondre OUI. Pour l’annuler, répondez NON. Pour des raisons de sécurité, vous avez seulement 90 minutes pour nous répondre. Si vous ne répondez pas dans ce délai, la demande de transfert sera automatiquement annulée. Des questions? Appelez-nous au 1-877-327-8503.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger

  • Ne publiez pas votre numéro de téléphone sur vos profils de réseaux sociaux et limitez la quantité de renseignements personnels que vous publiez en ligne, comme votre date de naissance, le nom de votre école primaire ou celui de votre animal domestique. Les fraudeurs peuvent utiliser ces indices pour répondre à des questions d’identification courantes et se faire passer pour vous.
  • N’utilisez pas le même mot de passe ou nom d’utilisateur pour plusieurs comptes. Créez toujours un mot de passe fort et unique pour vos comptes comportant des renseignements confidentiels et changez-le souvent. Les fraudeurs peuvent accéder au web invisible pour obtenir des listes de mots de passe, et si vous utilisez le même pour plusieurs comptes, ils peuvent ouvrir des sessions et prendre le contrôle de vos comptes.
  • Ne répondez pas aux demandes de renseignements personnels, comme votre numéro de compte bancaire, en ligne ou par téléphone, même si la personne affirme travailler au service à la clientèle, au service d’assistance ou au service de sécurité d’une entreprise.
  • Méfiez-vous des messages urgents, des sites web ou des adresses courriel légèrement modifiés, et des courriels comportant des fautes d’orthographe et de grammaire.

Si vous pensez avoir été victime d’une fraude, réagissez rapidement

Si vous pensez que quelque chose cloche ou si vous ne pouvez pas passer ou recevoir d’appels sur votre téléphone mobile, communiquez immédiatement avec votre fournisseur de services sans‑fil.

Vous pouvez également prendre les mesures suivantes :

  • Signaler l’incident à votre service de police local et au Centre antifraude du Canada, au 1‑888‑495‑8501.
  • Prévenir votre banque et vos compagnies de cartes de crédit.
  • Communiquer avec les deux agences canadiennes d’évaluation du crédit pour demander une copie de vos rapports de solvabilité et placer un avertissement de fraude dans votre dossier (Equifax Canada, sans frais : 1‑800‑465‑7166; et TransUnion Canada, sans frais : 1‑877‑525‑3823).