Protéger votre famille en ligne

Retourner à nouvelles

Le rose n’est pas seulement une question de mode… c’est aussi une façon d’afficher ses couleurs contre la cyberintimidation.
27 février 2019

Le 27 février, des personnes de partout au pays porteront du rose afin de dénoncer l’intimidation. La Journée du chandail rose a commencé il y a 12 ans après qu’un élève de 9e année a été victime d’intimidation pour avoir porté un chandail rose le jour de son entrée dans sa nouvelle école secondaire. Cette journée est désormais l’occasion de manifester notre solidarité envers les victimes d’intimidation, y compris en ce qui a trait aux actes de cyberintimidation.

Ce type d’intimidation comporte l’emploi de technologies (médias sociaux, messages texte, sites web, etc.) pour ridiculiser ou intimider autrui. Malheureusement, ce qui est publié en ligne le reste pour toujours. C’est pourquoi il est important que vous affichiez votre soutien relativement à cette cause et d’enseigner à ceux qui vous entourent l’importance de prendre position contre la cyberintimidation.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre afin de lutter chaque jour contre l’intimidation :

  • Donner l’exemple
    Nous devrions tous faire preuve du respect et de la gentillesse auxquels nous nous attendons des autres. Lançons-nous comme défi de poser un acte de gentillesse tous les jours et de propager la joie autour de nous.
  • Prendre position
    Sauvegardez tout message ou contenu consistant en un acte de cyberintimidation et signalez-le aux autorités compétentes.
  • Lancer une discussion
    Créez un climat de communication axé sur l’ouverture avec vos enfants concernant leurs activités en ligne. Il est important qu’ils sachent qu’ils peuvent se tourner vers vous pour obtenir de l’aide ou des conseils.
  • Se tenir à jour
    Tenez-vous informé relativement aux applis, aux sites web et aux jeux auxquels s’intéressent vos enfants et assurez-vous d’avoir avec eux une discussion sur ce qui doit et ne doit pas être publié en ligne.

Nous soutenons les collectivités de l’ensemble du Canada. Consultez la liste de nos initiatives communautaires ici.

 


 

Familles en ligne : Mes enfants veulent une application dont je n’ai jamais entendu parler…
16 octobre 2018

Les médias sociaux sont excellents pour nouer des liens, partager et apprendre, mais ils peuvent aussi être source d’intimidation, de perte de vie privée, de virus, de logiciels malveillants et aussi, malheureusement, de prédateurs.

Si vous êtes un parent, un tuteur ou un mentor de jeunes enfants, vous vous inquiétez probablement de leur sécurité en ligne, surtout sur les plateformes de médias sociaux. Comment peut-on naviguer sur le Web en toute sécurité?

Voici quelques façons simples de protéger votre famille en ligne :

  • Soyez présent, faites de la sensibilisation tôt et souvent. Soyez au courant de ce que font vos enfants en ligne, connaissez les plateformes des médias sociaux et discutez de la sécurité sur Internet.
  • Expliquez les conséquences. Les photos et les publications peuvent être copiées et ne peuvent jamais être supprimées de façon permanente.
  • Il y a des limites d’âge pour une raison. Encouragez les enfants à lire les politiques de sécurité et de protection de la vie privée.
  • Configurez les profils à « Amis seulement » et cochez les paramètres de confidentialité. Assurez-vous que les paramètres ne sont pas configurés pour partager l’information publiquement.
  • Utilisez des mots de passe forts et n’affichez pas de renseignements personnels que vous ne voudriez pas partager. Faites savoir aux enfants qu’ils doivent faire attention aux renseignements personnels qu’ils publient et qu’ils ne doivent pas afficher de renseignements sur d’autres personnes sans leur permission.
  • Désactivez le géomarquage. Expliquez comment fonctionne le géomarquage et demandez aux enfants d’éviter de publier des choses qui révèlent leur emplacement.
  • Pensez avant de cliquer. Dites-leur de ne pas cliquer sur un lien à l’intérieur d’un courriel s’ils ne connaissent pas l’expéditeur.
  • Ne fermez jamais les yeux sur la cyberintimidation. Soyez conscient des signes de cyberintimidation, écoutez une personne victime de tels actes et obtenez avec elle l’aide adéquate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Fréquence d’envoi des courriels